Mathieu van der Poel toujours sans résultat : « Pas la fin du monde »

Les principaux favoris de Milan-San Remo (08 août) ont réalisé des performances cette semaine. Wout van Aert a en effet remporté les Strade Bianche et a terminé 3e de Milan-Turin, Greg Van Avermaet a terminé 3e du Gran Trittico Lombardo, Caleb Ewan et Peter Sagan ont terminé 2e et 4e de Milan-Turin, Arnaud Démare a remporté Milan-Turin… De quoi engranger de la confiance pour la classique italienne.

Mais un coureur n’a pas brillé : Mathieu van der Poel (Alpecin – Fenix), qui était pourtant très attendu. Le Néerlandais a été victime d’une crevaison sur les Strade Bianche et n’a pas réussi à revenir sur la tête de course, et à Milan-Turin, il s’est classé 13e au sprint, lui qui est pourtant connu pour sa pointe de vitesse. Mais cela n’inquiète pas pour autant son directeur sportif Christoph Roodhooft, qui estime que son leader est prêt pour Milan-San Remo et que les choses pourraient tourner en sa faveur samedi :

« Sur les Strade Bianche, Mathieu a eu de la malchance au mauvais moment. À Milan-Turin, il était prévu que Sacha Modolo sprinte, mais Sacha a pris du retard en raison de la chute de Lampaert. Mathieu a essayé de sprinter lui-même, mais notre train était du mauvais côté, il a donc dû venir de trop loin. Mais en soi, il avait un bon pressentiment. Il s’est clairement remis de ses efforts extrêmes sur les Strade Bianche.

Faire un beau résultat lors des courses précédentes aurait bien sûr été plus amusant. Mais ce n’est pas non plus la fin du monde maintenant et il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Tout le travail réalisé ces des derniers mois n’est pas à jeter à la poubelle après deux courses de cinq heures. Tout peut être complètement différent samedi à Sanremo. Mathieu est plus que prêt pour cela. » a déclaré Roodhooft.

Strade Bianche : Mathieu van der Poel lâché sur crevaison

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


4 + 6 =