Mark Cavendish : « Je sais que je suis toujours bon »

A l’occasion d’une conférence de presse en ligne pour la présentation de la Deceuninck – QuickStep, Mark Cavendish est revenu sur son transfert au sein de cette équipe. S’il est conscient qu’il ne pourra pas gagner autant que par le passé, le Britannique de 35 ans est toutefois convaincu qu’il peut apporter beaucoup de choses à cette formation.

« Je suis réaliste. Je ne cherche pas à m’accrocher à quelque chose ou à essayer de terminer ma carrière comme je le souhaite dans un conte de fées. Je sais juste que je suis toujours bon. Si je pensais que je pouvais gagner six étapes du Tour de France, je serai dans un conte de fées et cela rendrait les choses encore moins probables.

Mais même si je ne gagne pas, je pense que je peux encore ajouter quelque chose à cette équipe. La dernière fois. Alors pourquoi ne pas les rejoindre si c’est ma dernière année ou si je peux encore faire 10 ans ? En fin de compte, j’étais à mon meilleur niveau quand j’étais ici (il avait couru pour cette équipe entre 2013 et 2015, ndlr) et l’opportunité de revenir et de courir pour Deceuninck-QuickStep est un rêve.

La meilleure partie de ma carrière a été dans cette équipe. J’ai essayé autre chose mais avec le recul, j’aurais aimé rester ici toute ma carrière. J’ai un rapport incroyable avec l’équipe, le personnel et les sponsors, en particulier avec Specialized (l’équipementier cycles). J’ai aidé a développer le Venge. C’était un vélo fait pour moi et j’ai prouvé que c’était le meilleur vélo avec lequel je pouvais gagner.

Comme beaucoup de coureurs, j’aime juste courir. Avant cela, j’espère que le monde reviendra à une sorte de normalité et que les gens resteront en sécurité. Je sais que le vaccin arrive maintenant et est distribué, afin que nous puissions revenir à la vie normale.

Je ressens la même chose que les supporters belges : je vis et je le respire (le cyclisme), donc je me sens chez moi chez Deceuninck-QuickStep.

Le cyclisme a été toute ma vie et le sera toujours. Nous ne savons pas combien de temps ma carrière va durer, mais pour le moment, je veux juste continuer à profiter de la course. »

Julian Alaphilippe souffre toujours de la main après sa chute sur le Tour des Flandres

Remco Evenepoel : « Je n’ai pas fait de vélo depuis plusieurs semaines »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


7 + 1 =