JO : une quarantaine obligatoire à Tokyo, le doublé Tour de France-JO impossible

Selon plusieurs médias belges, le CIO (Comité International Olympique) a pris la décision d’imposer une quarantaine de deux semaines aux athlètes qui participeront aux JO à leur arrivée à Tokyo.

Cette décision a des conséquences lourdes pour les cyclistes : ils ne pourront en effet pas combiner Tour de France et Jeux olympiques, puisque la Grande Boucle (26 juin – 18 juillet) s’achèvera seulement une semaine avant l’épreuve en ligne des JO (24 juillet).

Le problème se posera également pour Mathieu van der Poel, qui souhaite participer à l’épreuve de VTT des Jeux après le Tour de France puisque la course de VTT aura lieu le 26 juillet.

Les cyclistes devront donc choisir entre le Tour de France et les JO, ou alors quitter prématurément le Tour. Mais cela ne sera pas envisageable pour tout le monde : « Je ne peux pas imaginer que Greg Van Avermaet ou Wout van Aert prendront le départ du Tour et partiront après dix jours. Avant la fin du mois de janvier, j’aimerais savoir qui je peux sélectionner pour les Jeux. Je comprendrai si Wout van Aert opte résolument pour le Tour. » a déclaré Sven Vanthourenhout, le sélectionneur de la Belgique.

Cette nouvelle règle va également impacter les Dames. Le Giro Rosa s’achèvera le 11 juillet et la course en ligne Dames des JO est se déroulera le 25 juillet. Elles devront donc faire un choix entre ces deux courses.

Selon le Het Laatste Nieuws, le Comité Olympique Belge va demander au CIO de faire une exception pour les cyclistes, mais il est très peu probable que cette demande aboutisse.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*