Tirreno-Adriatico – Mathieu van der Poel : « J’étais complètement cuit »

Réaction de Mathieu van der Poel (Alpecin – Fenix), vainqueur de la 5e étape de Tirreno-Adriatico 2021 :

« J’étais bon jusqu’au dernier tour où j’étais complètement cuit. Je ne sais même pas comment je suis arrivé à la ligne d’arrivée aujourd’hui.

Les 10-15 derniers kilomètres ont été vraiment un enfer pour moi aujourd’hui. Je pensais qu’il allait me rattraper (Tadej Pogacar). Je ne pouvais même plus pousser 200 watts, j’étais complètement cuit avec le froid et le long raid solitaire que j’ai fait. Je pensais qu’il allait me reprendre et je suis vraiment heureux d’être récompensé par la victoire.

Si j’avais terminé deuxième, cela aurait été une grande déception. Est-ce que j’ai écrit l’histoire ? Aucune idée. C’est comme ça pour moi, parce que je ne me souviens pas d’une course où je me suis senti comme ça à la fin. J’étais juste mort à la fin. Je suis content d’avoir gagné, mais j’étais vraiment mort.

Mon corps n’avait plus de forces. C’était certainement l’une des journées les plus difficiles de ma carrière. Je suis certainement fier et très heureux que cela ait fonctionné, car il me restait très peu de temps sur Tadej.

Au départ, c’était bien d’attaquer parce que nous étions partis avec 20 bons coureurs, mais ils ne roulaient pas bien ensemble. Et soudain, je suis parti dans une descente en mangeant quelque chose. Je me sentais vraiment bien alors j’ai décidé de continuer, ce n’est que dans les 15 derniers kilomètres que cela a été vraiment difficile, il y avait aussi beaucoup de vent ici et il faisait extrêmement froid.

J’avais trop froid pour mettre quelque chose, je ne m’attendais pas à ce qu’il fasse si froid, il faisait plutôt bon en fait au début de la course.

Sur Milan-San Remo, je pense que le plus important, ce sont les jambes. L’année dernière, je n’avais tout simplement pas les jambes pour accompagner Wout (Van Aert) et (Julian) Alaphilippe. J’espère avoir les jambes cette année. »

Le résumé de l’étape :

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


2 + 5 =