Quinn Simmons suspendu par la Trek-Segafredo pour « déclarations préjudiciables »

Quinn Simmons (19 ans) a été suspendu provisoirement par son équipe Trek – Segafredo pour avoir exprimé ses préférences politiques sur les réseaux sociaux.

Tout est parti initialement d’un tweet du journaliste José Been, qui a demandé à ses « followers » qui supportent Donald Trump de ne plus le suivre : « Si vous me suivez et que vous supportez Trump, vous pouvez partir. Il n’y a aucune excuse de suivre et de voter pour cet infâme et horrible homme. » Et Quinn Simmons lui a répondu « Bye » avec une main noire. Le jeune coureur a ensuite déclaré dans un second tweet qu’il était un partisan de Donald Trump.

Ce qui n’a pas plu à l’équipe Trek – Segafredo, qui a réagi rapidement et qui a décidé de le suspendre provisoirement :

« Trek-Segafredo est une organisation qui soutient un sport plus diversifié et équitable pour tous les athlètes. Bien que nous soutenions le droit à la liberté d’expression, nous tiendrons les gens responsables de leurs paroles et de leurs actions.

Malheureusement, le coureur de l’équipe Quinn Simmons a fait des déclarations en ligne qui, à notre avis, sont source de division, incendiaires et préjudiciables à l’équipe, au cyclisme professionnel, à ses fans et à l’avenir positif que nous espérons contribuer à créer pour le sport.

En réponse, il ne courra pas pour Trek-Segafredo jusqu’à nouvel ordre.

L’équipe et ses partenaires travailleront ensemble pour déterminer comment nous allons aller de l’avant et tenir les fans et le public informés des décisions prises en la matière. » peut-on lire dans un communiqué de l’équipe Trek-Segafredo. »


Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 60 = 65