Quinn Simmons présente ses excuses

Suspendu provisoirement par son équipe Trek – Segafredo pour avoir exprimé ses préférences politiques sur les réseaux sociaux, l’Américain Quinn Simmons (19 ans) a tenu à présenter ses excuses :

« En tant que coureur américain, j’ai toujours été fier de représenter mon pays. Courir pour une équipe américaine a toujours été un rêve. La raison principale pour laquelle j’ai choisi cette équipe était pour les valeurs américaines qu’elle soutient.

À ceux qui ont pensé que la couleur de l’emoji (la main noire) était raciste, je peux promettre que je ne voulais pas qu’elle soit interprétée de cette façon. Je tiens à m’excuser auprès de tous ceux qui ont trouvé cela offensif, car je m’oppose fermement à toute forme de racisme. Si quelqu’un n’est pas d’accord avec moi politiquement, il n’y a pas de problème. Je ne vous détesterai pas pour cela. Je demande juste la même chose. »

L’équipe Trek – Segafredo a également tenu à préciser qu’elle n’avait pas suspendu Quinn Simmons pour ses opinions politiques : « Quinn Simmons n’a pas été suspendu en raison de ses opinions politiques. Il a été suspendu pour avoir engagé une conversation sur Twitter d’une manière qui, à notre avis, était un comportement indigne d’un athlète de Trek. »

Plus de courses pour Quinn Simmons en 2020

Interviewé par Tuttobiciweb en marge du Giro, Luca Guercilena, le manager général de l’équipe Trek – Segafredo, a déclaré que Quinn Simmons ne devrait plus courir cette saison, lui qui devait initialement participer aux classiques pavées.

« Nous devons encore décider de la durée de la suspension, mais nous ne pouvons pas nier qu’avec cinq courses à faire dans la saison, la perspective de le voir courir à nouveau cette année est lointaine.

Il ne faut pas oublier que ce sont les décisions et les déclarations d’un garçon de 19 ans, même s’il n’y a pas d’excuses. Nous estimons que nous devons réfléchir attentivement aux décisions qui doivent être prises. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


5 + 5 =