Peter Sagan a repris l’entraînement et a prévu de débuter sa saison en France

Peter Sagan peut enfin commencer à préparer sa saison 2022 correctement. Après une seconde infection à la Covid-19, le Slovaque a en effet été autorisé à remonter sur son vélo.

Il a rejoint ses coéquipiers de l’équipe TotalEnergies dimanche dernier à Calpe, en Espagne, avec presque une semaine de retard. Le reste de l’équipe était en effet déjà en Espagne depuis mardi 11 décembre.

« J’étais vraiment absent pendant sept jours, a déclaré Sagan après son arrivée dimanche soir à VeloNews. Cela n’a pas duré aussi longtemps que la première fois que je l’ai eu, mais c’était difficile. Il y a un vrai esprit de famille ici. Avec certaines équipes, les coureurs sont tous assis à une table et le staff à une autre. Mais ici, chacun s’assoit avec qui il veut. C’est vraiment comme si nous ne faisions qu’un. »

Un second stage aux Canaries plutôt qu’en Colombie

Après son stage à Calpe, le Slovaque s’envolera pour les Canaries pour s’entraîner davantage et essayer de rattraper son retard. Et même si ce second stage ne sera pas en altitude, il pourra accumuler les kilomètres.

Sagan devait initialement partir en Colombie pour effectuer un stage en altitude, comme il l’avait fait en 2020. Mais suite à l’annulation du Tour de San Juan, qui devait être sa première course de la saison, il a décidé d’annuler le stage et de partir aux Canaries.

Reprise sur le Tour des Alpes Maritimes et du Var

Il devrait normalement débuter sa saison sur le Tour des Alpes-Maritimes et du Var (18-20 février), une course par étapes qui se dispute dans le sud de la France. Il se rendra ensuite en Belgique pour le week-end d’ouverture des courses flamandes (Omloop Het Nieuwsblad et Kuurne-Bruxelles-Kuurne les 26 et 27 février).

> A voir : Peter Sagan : « TotalEnergies est la seule équipe qui m’a réellement choisi »
> A voir : Le nouveau vélo de Peter Sagan pour 2022
> A voir : Peter Sagan a pensé à arrêter sa carrière en 2015

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*