L’équipe Qhubeka NextHash n’est « pas en mesure » de demander une licence WorldTour

Alors que les équipes avaient jusqu’à ce vendredi pour envoyer leur candidature pour obtenir une licence WorldTour, la formation Qhubeka NextHash a révélé à travers un communiqué qu’elle n’était pas encore « en mesure de soumettre une demande initiale de licence UCI WorldTour pour l’année prochaine à l’instance dirigeante du sport ».

L’équipe sud-africaine est actuellement en discussions avec plusieurs sponsors pour assurer son avenir : « Nous sommes activement engagés avec des partenaires potentiels et nos partenaires actuels, alors que nous travaillons à assurer notre avenir pour 2022 […] Nous restons convaincus que notre histoire n’est pas terminée, notre voyage se poursuivra, pour continuer à changer des vies grâce au vélo. »

En grande difficulté financière, l’équipe a récemment libéré tous ses coureurs pour qu’ils trouvent un point de chute pour 2022.

L’équipe Qhubeka NextHash était composée de 27 coureurs en 2021. On retrouve notamment dans ses rangs Giacomo Nizzolo, Victor Campenaerts, Domenico Pozzovivo, Sergio Henao et Max Walscheid.

L’équipe pourra faire sa demande de licence WorldTour ultérieurement. En revanche, les frais d’inscription sont majorés de 1000 francs suisses (933 euros) par jour de retard. La demande ne sera également traitée que si toutes les conditions sont remplies (garanties bancaires et autres documents administratifs).

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*