Philippe Gilbert : « J’ai senti que je ne pouvais pas perdre »

Deux mois après sa terrible chute sur le Tour de France, où il s’était « brisé » la rotule, Philippe Gilbert (Quick-Step) a renoué avec le succès dimanche sur le Grand Prix d’Isbergues, et ce dès son retour à la compétition. Parti à l’attaque dès le kilomètre 0, l’ancien champion du monde s’est imposé devant Christophe Laporte (Cofidis) et son coéquipier Florian Sénéchal. A l’arrivée, il était évidemment ravi de cette victoire, sa première la saison :

« La météo était vraiment difficile, surtout dans le final, lorsque les températures ont chuté. Mais je me sentais bien et j’étais vraiment confiant. En attaquant avec (Christophe) Laporte, nous avons profité des routes rendues glissantes avec la pluie et de certains virages difficiles en allant à la limite à quelques reprises. Dans les derniers kilomètres, voyant que Florian (Sénéchal) venait de derrière, je pouvais économiser un peu d’énergie. Dans le final, j’ai juste senti que je ne pouvais pas perdre.

Je suis vraiment content d’avoir pu goûter cette victoire au cours de cette année fantastique pour l’équipe. Maintenant, j’attends avec impatience ce que la suite de la saison peut m’apporter. Rien n’est impossible pour cette équipe et vous avez pu le voir aujourd’hui ! Quelle journée pour nous, remporter deux victoires, avec celle sur le championnat du monde d’Innsbruck. C’est fantastique de faire partie du « Wolfpack » ! »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 44 = 47