Confinement : les meilleurs cyclistes amateurs obtiennent une dérogation

Si les coureurs professionnels sont autorisés à s’entraîner librement depuis le début du confinement, les semi-pros et semi-amateurs étaient quant à eux limités à une sortie d’une heure par jour dans un rayon d’un kilomètre autour de leur domicile ou de leur lieu de travail. Michel Callot, le Président de la Fédération Française de Cyclisme (FFC), avait expliqué qu’il espérait permettre à ces coureurs semi-pros « dont l’activité principale est le cyclisme » de bénéficier d’une dérogation.

C’est désormais chose faite. La FFC vient d’annoncer que les licenciés au plus haut niveau de pratique peuvent continuer à s’entraîner de façon individuelle, sans limitation de distance et de temps, pendant toute la période de confinement.

Sont concernés par cette dérogation :

– Pour la route : L’ensemble des effectifs séniors des Equipes de Nationale 1 (Hommes et Femmes) et tous les coureurs détenteurs d’une licence 1ère catégorie 2020.
– Pour le BMX : Tous les pilotes séniors membres des DN1 et tous les pilotes détenteurs d’une licence 1ère catégorie 2020.
– Pour le VTT : Tous les pilotes séniors des Teams DN1 et de Marque UCI ou E-UCI et tous les pilotes détenteurs d’une licence 1ère catégorie 2020.
– Pour le Cyclo-cross : Tous les coureurs séniors des Equipes Professionnelles Cyclo-cross UCI, Equipes Cyclo-Cross UCI et tous les coureurs détenteurs d’une licence 1ère catégorie 2020.

Pour tous les autres licenciés, la FFC explique faire son maximum pour tenter d’obtenir dès la semaine prochaine une adaptation raisonnable des règles en vigueur.

Communiqué de la FFC :

La FFC se mobilise pour assurer à ses licencié-e-s des structures de haut-niveau, toutes disciplines confondues, une pratique individuelle adaptée à la situation sanitaire actuelle.

Comme annoncé samedi dernier, la Fédération Française de Cyclisme a saisi les autorités pour une prise en compte du maintien d’une pratique sportive suffisante.
La FFC et ses équipes œuvrent depuis plusieurs jours pour que les licencié-e-s, au plus haut niveau de pratique, puissent continuer à s’entraîner de façon individuelle, sans limitation de distance et de temps, pendant toute la période de confinement.
Malgré le contexte sanitaire très compliqué et les mesures qui se durcissent, la FFC vient d’obtenir un accord de principe pour adapter au cyclisme le périmètre de la pratique de Haut-Niveau, accord obtenu à la suite d’un important travail avec le Ministère des Sports.
Cet élargissement a été rendu possible en considérant que le cyclisme constitue l’activité principale des athlètes concernés, les assimilant de la sorte à une pratique professionnelle, niveau auquel certaines compétitions les confrontent.

Sont dorénavant autorisés à pratiquer (référence = effectif déclaré et licence 2020), outre les professionnels et tous les « listés haut-niveau » :

– Pour la route : L’ensemble des effectifs séniors des Equipes de Nationale 1 (Hommes et Femmes) et tous les coureurs détenteurs d’une licence 1ère catégorie 2020.
– Pour le BMX : Tous les pilotes séniors membres des DN1 et tous les pilotes détenteurs d’une licence 1ère catégorie 2020.
– Pour le VTT : Tous les pilotes séniors des Teams DN1 et de Marque UCI ou E-UCI et tous les pilotes détenteurs d’une licence 1ère catégorie 2020.
– Pour le Cyclo-cross : Tous les coureurs séniors des Equipes Professionnelles Cyclo-cross UCI, Equipes Cyclo-Cross UCI et tous les coureurs détenteurs d’une licence 1ère catégorie 2020.

Un justificatif de déplacement dérogatoire sera automatiquement déposé sur l’espace licencié des détenteurs d’une licence FFC 1ère catégorie 2020.
Un tableau récapitulatif des différents publics dérogatoires et des mesures justificatives est mis en ligne sur le site Internet de la FFC : Cliquez-ici

Dans ce contexte de crise sanitaire majeure, la Fédération Française de Cyclisme espère que cette mesure permettra à nos meilleurs sportifs de continuer leur progression dans des conditions satisfaisantes et dans le respect des mesures d’hygiène, distanciations physiques, limitation de la prise de risque : « Toutes et tous responsables dans l’usage des dérogations ».

Pour tous les autres licencié-e-s et pratiquant-e-s, la FFC, en étroite collaboration avec les autres fédérations et associations représentatives du vélo et des activités de plein air, sur le territoire français, continue de travailler sans relâche, pour tenter d’obtenir, dès la semaine prochaine, des résultats concrets sur une adaptation raisonnable des règles en vigueur.


Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*