Philippe Gilbert sur les Strade Bianche : « Pas la course la plus tranquille pour reprendre »

Philippe Gilbert (Lotto Soudal) va disputer les Strade Bianche samedi, une course qu’il a déjà remporté dans le passé (2011). Et comme pour la plupart des coureurs du World Tour, ce sera sa course de reprise après 4 mois sans compétitions. Une reprise qui s’annonce difficile, puisque la course aura un grand plateau et sera disputée sous une chaleur écrasante (37 °C) :

« Il faut faire abstraction de tout ce qui se passe (l’épidémie de Covid-19) et se concentrer sur des objectifs précis. On sait que la saison va être courte mais intense. On ne peut pas tenir le discours classique et dire qu’on va reprendre gentiment en espérant s’améliorer plus tard. Et éventuellement faire un résultat d’ici un mois, par exemple. Ici, ce n’est pas le cas. Ça va être 3,2,1 partez. Il va falloir être prêt dès le début.

Ce n’est pas la course la plus tranquille pour reprendre. Il y a le gravier. Il ne faut pas oublier qu’il fait très chaud en Toscane (37°C prévus à Sienne samedi). Il va faire très très sec. Si on rentre un peu derrière dans le premier secteur, on ne verra plus rien parce qu’il y aura énormément de poussières. Ça va être très particulier. Et pour une première, ça ne sera pas évident.

On est un peu dans l’inconnu sur notre forme. Je pense qu’il n’y a aucun coureur qui est capable de dire aujourd’hui ‘Demain, c’est la reprise je vais gagner’. On ne sait pas trop où les autres en sont. J’ai pu me comparer à mes coéquipiers lors du stage. Et je me trouve plutôt bien par rapport à la moyenne. » a-t-il déclaré à la RTBF.

Objectifs Milan-San Remo et Tour de France pour Philippe Gilbert

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


8 + 2 =