Gianni Savio optimiste quant à la survie de son équipe Drone Hopper-Androni Giocattoli

Si l’équipe Drone Hopper – Androni Giocattoli est en danger en raison de problèmes financiers, Gianni Savio, le manager général de cette formation italienne, est quant à lui optimiste quant à la survie de sa formation. A l’occasion d’une interview avec SpazioCiclismo, l’Italien a révélé que son équipe devrait évoluer en Continental (3e division) l’an prochain et qu’elle ne devrait plus avoir de licence italienne.

« Si la semaine dernière, les chances étaient de 50 % de survivre et de 50 % de ne pas y arriver, nous avons maintenant 70 % de chances d’y arriver. Il y a encore des aspects à définir, mais mon intention est de revenir chez les professionnels en 2024 en faisant une saison au niveau Continental. Il s’agira un projet destiné aux jeunes coureurs prometteurs. Je pense qu’on verra la semaine prochaine pour confirmer le projet.

Pour le moment, je peux dire que l’équipe ne sera pas italienne, mais aura une licence étrangère. Certes la catégorie sera Continentale et je réitère ma volonté d’affronter une année de transition, mais toujours avec ma philosophie. Certes, ni Marco Bellini ni moi n’avons l’intention de vivre une saison comme celle qui vient de se terminer, avec les mêmes problèmes. Tensions sur tensions et de l’argent qui n’arrivait pas. À la fin, cependant, chacun a reçu ce qu’il était censé recevoir, mais il n’en reste pas moins que c’était une expérience que nous ne voulons vraiment pas répéter. Mieux vaut penser à bien planifier la saison 2024, avec la possibilité de pouvoir respirer sereinement. »

Une licence sud-américaine ?

L’équipe de Gianni Savio pourrait avoir une licence sud-américaine l’an prochain : « Je ne peux pas donner de détails précis. Une licence sud-américaine ? C’est peut-être une intuition, je n’ajouterai rien d’autre. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*