Tour de France : de la Tizanidine trouvée dans les cheveux des coureurs de la Bahrain Victorious

L’équipe Bahrain Victorious au départ d’une étape du Tour de France 2021

Sur le dernier Tour de France, l’équipe Bahrain Victorious avait reçu une visite de la police française. Cette dernière avait demandé à examiner les fichiers d’entraînement des coureurs et avait fouillé le bus et les chambres d’hôtels des coureurs et du personnel. Des échantillons de cheveux avaient également été prélevés.

Des scientifiques de Strasbourg ont analysé ces prélèvements et viennent de dévoiler qu’une substance avait été retrouvée chez 3 coureurs, la Tizanidine. Le rapport n’indique pas explicitement qu’il concerne les coureurs de la Bahrain Victorious, mais il évoque des coureurs et une course de trois semaines en France… Le rapprochement est donc facile à faire étant donné que cette équipe a été la seule à avoir été perquisitionnée sur le Tour.

La Tizanidine ne figure pas sur la liste des substances interdites par l’Agence mondiale antidopage (AMA), mais il est tout de même nécessaire d’avoir une prescription pour s’en procurer.

Ce médicament est utilisé comme relaxant musculaire. Il permet ainsi une récupération plus rapide, un sommeil plus facile et il peut également réduire les crampes. Il est notamment utilisé par les patients atteints de la sclérose en plaques ou par ceux qui souffrent de spasmes.

« Ce n’est pas fait pour soigner des sportifs en plein effort mais des malades, alors pourquoi le font-ils ? »

Jean-Pierre de Mondenard, médecin spécialiste des questions de dopage, a expliqué auprès du quotidien Ouest-France l’intérêt d’un tel médicament pour un cycliste de haut niveau :

« Je n’avais jamais entendu parler de Tizanidine en cyclisme, jamais ! La Tizanidine a l’effet de relaxer les muscles. Et sachant que les cyclistes ont souvent ce qu’ils appellent « le mal aux jambes », ça peut les aider. En situation d’effort intense, dans le « money-time », il peut arriver une sorte d’asphyxie musculaire, les muscles se contractent, se raidissent. Plus la sollicitation physique sera grande, plus le muscle pourra grossir, et plus la douleur pourra être grande. Ce myorelaxant, habituellement pris pour soigner des scléroses en plaques, va jouer sur les contractures, cela va limiter les tensions musculaires.

Pour en être sûr, davantage d’études doivent encore être faites dans le monde du sport, mais même sans cela, j’estime que c’est fait pour soigner la performance, et donc l’améliorer. La Tizanidine dans le sport me dérange. Pourquoi trouve-t-on ça chez des cyclistes du Tour de France en bonne santé alors que c’est censé soigner des maladies comme des scléroses ? D’un point de vue de l’éthique médicale, la ligne rouge est franchie. Ce n’est pas fait pour soigner des sportifs en plein effort mais des malades, alors pourquoi le font-ils ? »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



4 commentaires sur Tour de France : de la Tizanidine trouvée dans les cheveux des coureurs de la Bahrain Victorious

    • Même si ce produit n’est pas encore interdit (puisqu’il n’a jamais été étudié), on peut tout de même se douter qu’il est utilisé par les coureurs pour améliorer leurs performances sportives et ainsi pour se doper. Je corrige tout de même le titre.

  1. Je suis d’accord avec lui. Il faudrait arrêter avec les médicaments quel qu’ils soient, … pas besoin de liste noire.

    Un médicament a un usage défini … si les trois cyclistes en question n’ont pas la SEP, c’est donc bien du dopage.

    La règle, tout ce qui n’est pas interdit, est permis est stupide en terme d’éthique …

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*