Dan Martin arrêtera sa carrière après le Tour de Lombardie

L’Irlandais Dan Martin va mettre un terme à sa carrière samedi à l’issue du Tour de Lombardie. Le cousin de Nicolas Roche, qui va également prendre sa retraite à la fin de la saison, conclut à 35 ans une carrière de 14 saisons au plus haut niveau.

Martin était passé professionnel en 2009 avec la Slipstream – Chipotle, devenue par la suite l’équipe Garmin puis la Cannondale – Garmin. Il était resté fidèle à cette formation jusqu’à 2016, où il avait rejoint Etixx – Quick-Step. En 2018, il s’était ensuite engagé avec UAE – Team Emirates. Enfin, en 2020, il avait rejoint Israel Start – Up Nation.

Il compte 22 victoires à son palmarès. Il a notamment remporté des victoires d’étapes sur les trois Grands Tours (deux sur le Tour de France, deux sur la Vuelta et une sur le Giro). Il s’est également adjugé Liège-Bastogne-Liège 2013, le Tour de Lombardie 2014, le Tour de Pologne 2010, le Tour de Catalogne 2013 et le championnat d’Irlande sur route 2008.

« J’ai tiré le meilleur parti de chaque période de ma carrière, j’ai vécu une vie incroyable mais j’ai aussi tenu une promesse que je me suis faite. Que dès que ça cesserait d’être amusant, j’arrêterais. Le cyclisme n’a jamais été une question de résultats pour moi, c’est une question de performance et de plaisir.

Je suis très fier de la façon dont j’ai réussi à maintenir un niveau constant de performance et d’engagement non seulement au cours des saisons, mais pendant tant d’années. Je pense que cela montre que j’adore courir. J’aime le processus d’entraînement et viser un objectif.

Je ne pense pas que vous puissiez regarder en arrière dans ce sport. C’est comme ça que je suis resté frais si longtemps. Quel que soit le déroulement d’une course, bonne ou mauvaise, il est important de tourner la page et de se recentrer. Cela dit, si j’avais pu tirer toutes les leçons que j’ai apprises et revenir en arrière il y a 10 ans, j’aurais pu avoir beaucoup plus de succès, mais il en va de même pour tout le monde. Le sport a fait des pas de géant ces dernières années et est devenu très compétitif.

Ce qui me manquera le plus, c’est la camaraderie et l’ambiance avec mes coéquipiers. C’est l’une des choses que j’ai le plus apprécié chez Israel Start – Up Nation, c’est l’ambiance familiale et le plaisir que nous avons lors des courses, mais aussi ce sentiment d’être ensemble et de s’entraider pour travailler vers un objectif commun.

Évidemment, il y a tellement de choses qui ne me manqueront pas, c’est pourquoi je prends ma retraite. Le temps passé loin de chez vous, les sacrifices, mais ensuite les choses moins évidentes comme l’examen constant auquel nous nous soumettons ; l’inquiétude de tomber malade ou si votre alimentation est bonne, si votre entraînement est bon, comment vont se dérouler les courses. Le côté mental du sport est encore massivement sous-estimé. Puis bien sûr faire les courses sous la pluie : c’est quelque chose qui ne me manquera certainement pas.

Au cours des dernières saisons, lorsque j’ai eu du temps en dehors de l’entraînement et de la course, j’ai trouvé un nouveau but et du plaisir dans le développement d’entreprises et le travail au sein des entreprises. Cet intérêt a conduit à Rubix Ventures, une entreprise que j’ai cofondée avec des contacts de confiance, pour aider les athlètes à investir dans des entreprises de croissance passionnantes.

J’ai aussi hâte d’être plus présent en tant que père et mari à la maison et de faire des choses simples qui ne sont pas compatibles avec les exigences d’une carrière cycliste, comme courir avec ma femme. » a-t-il déclaré via son équipe.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*