Le patron du Giro menace de ne plus inviter EF et Jumbo-Visma

Deux jours après la fin du Giro, le patron de l’épreuve Mauro Vegni est toujours en colère. Il a deux équipes dans le collimateur : EF Pro Cycling et la Jumbo – Visma.

La formation EF avait en effet demandé d’interrompre l’épreuve italienne après deux semaines de course et la Jumbo – Visma avait quitté prématurément le Tour d’Italie suite au contrôle positif de son leader Steven Kruijswijk au Covid-19. Des attitudes qui n’ont pas plu à Mauro Vegni, qui réclame que des sanctions soient prises contre ces deux équipes. Il les menace même de ne pas les inviter l’an prochain (même si normalement elles sont automatiquement invitées comme ce sont des équipes World Tour) :

« Des sanctions doivent être prise pour les deux équipes (EF Pro Cycling et Jumbo – Visma) et j’espère avoir le soutien de l’UCI. Si une équipe enfreint les règles du WorldTour, je ne devrais pas me sentir obligé de l’inviter l’année prochaine. »

Il est également revenu sur la grève des coureurs lors de la 19e étape, une grève qu’il ne comprend toujours pas :

« Je ne comprends toujours pas. Les coureurs ont besoin d’un syndicat pour les aider, ils ne veulent pas se battre jusqu’au bout. Et certainement pas sur la route. Ils ont refusé de courir, mais cela n’a pas été discuté au préalable. Un état d’esprit différent est nécessaire. Ce n’est pas un hasard si Adam Hansen, qui participait à sa dernière course en tant que cycliste professionnel, a été mis en avant lors de la Grève. Le porteur du maillot rose Wilco Kelderman a soutenu l’action, mais un jour plus tard, il est venu s’excuser. »

Le patron du Giro furieux : « Quelqu’un devra payer pour ça »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


58 + = 64