Simon Yates sur le Giro et le Tour de France ?

A l’occasion d’une interview avec Cyclingnews, Matthew White, directeur sportif au sein de l’équipe BikeExchange (ex-Mitchelton-SCOTT), a révélé que son leader Simon Yates devrait participer au Giro et au Tour de France cette année. En revanche, comme les Jeux olympiques seront un gros objectif pour le Britannique, il devrait jouer le classement général seulement sur un seul Grand Tour :

« Nous attendons juste le parcours final du Giro mais nous avons une bonne idée de ce que nous allons faire.

Nous savons ce qu’il va faire le mois prochain. Il fera (le Tour de) Valence et Tirreno (Adriatico) et une fois que nous verrons le parcours du Giro, nous prendrons une décision. Il est fort probable qu’il fasse le Giro et le Tour, mais dans quel rôle, nous déciderons plus tard.

Un grand objectif pour Simon, ce sont les Jeux Olympiques, et je ne pense pas que nous verrons qui que ce soit jouer les classements généraux du Giro et du Tour, puis se rendre aux Jeux Olympiques pour faire un résultat. Nous avons déjà vu que (Mikel) Landa et (Vincenzo) Nibali veulent faire les deux. (Bauke) Mollema aussi. Je pense que tous ces gars, y compris Simon, une fois qu’ils auront vu le parcours du Giro, ils cibleront l’un des deux. Certains pourraient cibler le Giro et voir ensuite ce qui se passe lors du Tour. »

« Michael Matthews peut toujours s’améliorer »

Il s’est également exprimé sur le retour de Michael Matthews au sein de son équipe :

« Michael nous donne de nombreuses opportunités de gagner dans des courses. C’est excitant de le ramener au bercail. Il entre dans le groupe de classiques et ajoute une autre dimension pour nous. Nous savons comment il fonctionne et nous savons ce qui fonctionne. C’est un gars qui réagit bien lorsqu’il a une équipe qui le soutient à 100 %. Il n’a pas toujours eu cela au cours des quatre dernières années loin de nous.

Avant, quand il était ici, il y avait des tensions avec Simon Gerrans, mais maintenant, il sera le seul leader sur beaucoup de courses. Il va faire Milan-San Remo, l’Amstel Gold Race lui convient bien, et il fera Liège-Bastogne-Liège en tant que leader.

Il peut encore s’améliorer. Il est toujours motivé. Dans le passé, il se heurtait à (Peter) Sagan, et malheureusement, il affronte maintenant (Mathieu) van der Poel et (Wout) van Aert, mais Michael est le professionnel par excellence et je pense toujours qu’il peut s’améliorer.

Au cours des deux prochaines années, vous constaterez peut-être qu’il lui sera plus difficile d’atteindre la vitesse de pointe qu’il avait il y a quelques années, mais il va s’améliorer dans les montées. Donc, les premières étapes du Tour de France seront parfaites pour lui avec deux arrivées en montée. »

« Esteban Chaves est en bonne santé et il n’y a aucune excuse »

Diminué par une mononucléose ces dernières années, le Colombien Esteban Chaves n’a plus joué de podium sur un Grand Tour depuis 2016 (2e du Giro et 3e de la Vuelta). Selon Matthew White, cette maladie ne peut plus être une excuse pour justifier ce manque de résultats :

« Je ne pense pas que son manque de résultats soit lié au virus. Non, nous ne pouvons plus utiliser cela comme excuse. C’était il y a trois ans. Il est en bonne santé à 100 % et il n’y a aucune excuse. Il a besoin de performer et il doit se mobiliser pour nous.

Cela fait cinq ans qu’il n’a pas fait de classement général sur un Grand Tour. Quand il est en forme, il est un grimpeur de classe mondiale. S’il peut revenir à cette forme et à la victoire, c’est l’objectif mais un classement général dans un Grand Tour, cela n’a pas marché ces dernières années.

Nous allons faire un pas à la fois et cela commence par gagner des étapes sur les Grand Tours, avec le niveau que nous savons qu’il peut atteindre. En ce moment, il essaye d’être sélectionné pour le Tour. »

Adam Yates signe 2 ans chez Ineos

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


6 + 1 =