Peter Sagan donne sa version des faits après sa condamnation

Peter Sagan a été condamné à 5000 euros d’amende pour avoir blessé un policier en avril dernier lors d’un contrôle. Interrogé par Cyclingnews, le Slovaque, qui va rejoindre l’équipe TotalEnergies l’an prochain, a tenu à donner sa version des faits :

« J’étais allé dans l’appartement de mon ex-femme pour coucher mon fils, j’ai bu quelques verres de vin et j’ai ensuite décidé de retourner dans mon appartement même si le couvre-feu nocturne avait commencé. Je devais rentrer chez moi car c’est mon adresse pour les contrôles antidopage.

J’ai parcouru les 500 mètres entre les appartements sur un scooter électrique conduit par mon frère Juraj. Je ne conduisais pas et n’étais pas dans une voiture, et je n’ai donc pas subi de test d’alcoolémie. Mais la police a voulu m’emmener à l’hôpital pour faire un test de dépistage de drogue que je n’ai pas compris. C’est ce qui m’a énervé et m’a amené à pousser le policier. Je suis vraiment désolé pour tout l’incident. »

Selon le journal Nice-Matin, Sagan se serait « débattu comme un forcené » par « peur qu’on le force à se faire vacciner ». Sagan a affirmé à Cyclingnews qu’il était en colère et confus mais qu’il n’avait pas été très agressif envers le policier et qu’il n’était pas contre la vaccination contre la Covid-19. Il s’est d’ailleurs fait vacciner pendant l’été.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*