Le TAS rejette l’appel de Nairo Quintana après sa disqualification du Tour de France

Disqualifié du dernier Tour de France en raison de deux contrôles positifs au tramadol, Nairo Quintana avait fait appel devant le TAS afin de contester la sentence de l’UCI. Mais le TAS a décidé ce jeudi de rejeter l’appel du coureur colombien, donnant ainsi raison à l’UCI.

« L’Union cycliste internationale salue la sentence rendue aujourd’hui par le Tribunal arbitral du sport (TAS) confirmant la disqualification du Tour de France 2022 du coureur colombien Nairo Alexander Quintana Rojas pour une infraction à l’interdiction d’usage du tramadol en compétition. Cette décision conforte le bien-fondé de l’interdiction du tramadol prévue dans le règlement médical de l’UCI dans le but de préserver la santé et la sécurité des coureurs. » a déclaré l’UCI dans un communiqué.

S’il a été disqualifié du Tour, Nairo Quintana n’est toutefois pas suspendu. Si la prise de tramadol en compétition est interdite par l’UCI, ce produit ne figure pas sur la liste des produits dopants. Il sera toutefois sur liste des produits prohibés à compter de 2024.

Nairo Quintana quitte l’équipe Arkéa-Samsic

Nairo Quintana nie avoir utilisé du tramadol et renonce à la Vuelta

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don


Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*



Bloqueur de publicités détecté

Ce site existe seulement grâce aux publicités. Merci de désactiver votre bloqueur de publicités pour pouvoir poursuivre la lecture.

Refresh Page