Nairo Quintana nie avoir utilisé du tramadol et renonce à la Vuelta

Nairo Quintana (Arkéa – Samsic) a été disqualifié du Tour de France en raison de deux tests positifs au tramadol. Le Colombien a tenu à réagir à cette disqualification. Il nie notamment avoir utilisé cette substance. De plus, le coureur de 32 ans a annoncé qu’il renonçait à la Vuelta : il souhaite se concentrer sur sa défense. Il ne sera pas remplacé et Arkéa – Samsic prendra donc le départ du Tour d’Epagne à 7.

« L’annonce de l’UCI est une surprise pour moi. Je nie fermement avoir ingéré cette drogue. Je n’ai jamais utilisé le tramadol de toute ma carrière […] J’annonce que je ne participerai pas à la Vuelta pour faire valoir mes motifs devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Je reviendrai sur le calendrier des courses en fin de saison. » a-t-il déclaré.

Le tramadol, un antidouleur, est interdit lors des courses depuis mars 2019 pour « préserver la santé et la sécurité des coureurs compte tenu des effets secondaires de cette substance ». Toutefois, cela ne constitue pas une violation des règles anti-dopage. Quintana n’est donc pas suspendu et peut continuer à courir.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*