« Julian Alaphilippe a une option jusqu’en 2024 dans son contrat »

Alors que certaines équipes ont commencé à montrer leur intérêt pour Julian Alaphilippe comme AG2R Citroën pour 2022, Patrick Lefevere, le manager général de l’équipe Deceuninck – QuickStep, a révélé qu’une option jusqu’en 2024 avait été incluse dans le dernier contrat signé par le champion du monde : si l’équipe continue d’exister au-delà de 2021 et que Lefevere peut égaler une offre d’une équipe intéressée, Alaphilippe devra rester.

Il a également révélé que Remco Evenepoel, Yves Lampaert et Mauri Vansevenant étaient dans la même situation.

« Qui a dit que son contrat se terminait en 2021 ? Il a un contrat jusqu’en 2024, il y a une option. Si l’équipe s’arrête, il ne peut pas rester. Et si demain Ineos vient avec 10 millions d’euros, alors je dois dire ciao. Mais tant que l’équipe reste, il reste avec nous.

C’est une option, une au prix du marché. C’est également le cas de Remco Evenepoel, Yves Lampaert et Mauri Vansevenant. Il y a l’option où, nous en tant qu’équipe, avons le droit de premier refus. Je peux m’aligner sur les offres et il devra ainsi rester. » a déclaré le Belge.

« Si les sponsors n’ont pas encore compris le fantastique retour sur investissement que nous apportons »

Mais le sponsor Deceuninck va-t-il rester ? « Il y a une option pour 2 ans supplémentaires et ils ont jusqu’en mars pour décider. Je ne veux pas être dans la situation de NTT l’année dernière, ou comme nous il y a 3 ans quand nous n’avions rien en août.

Si les sponsors n’ont pas encore compris le fantastique retour sur investissement que nous apportons… Je n’ai lu que de bonnes nouvelles sur Deceuninck.

Specialized (l’équipementier cycles) veut aller plus loin, Lidl veut aller plus loin, Quick Step veut aller plus loin… Mais entre vouloir continuer et signer quelque chose, il y a un monde. »

L’équipe AG2R Citroën Team intéressée par Julian Alaphilippe

Remco Evenepoel doit encore retarder sa reprise : sa fracture du bassin n’est pas rétablie

Julian Alaphilippe souffre toujours de la main après sa chute sur le Tour des Flandres

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 41 = 49