Chris Froome : « Je ne vais pas me réveiller un jour et gagner soudainement à nouveau »

A moins de deux mois du départ du Tour de France, Chris Froome (Israel Start – Up Nation) semble être très loin de son meilleur niveau. Le Britannique, qui a pour ambition de remporter une cinquième grande boucle, a récemment terminé 93e du Tour des Alpes et est actuellement 95e du Tour de Romandie (il a notamment terminé 130e du prologue sur 140 participants).

Avant ces deux épreuves, il avait participé à l’UAE Tour (47e) et au Tour de Catalogne (81e). Sur 23 jours de course cette saison, il n’a terminé qu’à 3 reprises dans le top 50 (sa meilleure place est une 22e place sur la 4e étape de l’UAE Tour).

Le coureur britannique de 35 ans, qui revient toujours de sa terrible chute sur le Critérium du Dauphiné 2019, est conscient qu’il ne regagnera pas des courses de si tôt. C’est ce qu’il a déclaré à l’occasion d’une interview avec le quotidien suisse Neue Zürcher Zeitung :

« La chute (sur le Critérium du Dauphiné 2019) m’a beaucoup appris. Je suis maintenant beaucoup plus reconnaissant pour les moments où je n’ai pas été blessé et n’ai pas eu à faire face à de tels obstacles. Ces événements m’ont donné de nouvelles perspectives sur la vie.

Je ressens toujours l’envie de courir et de faire tout ce que je peux pour revenir à mon meilleur niveau. C’est un long processus, cela prend plus de temps que prévu. Mais je ne veux pas rater l’occasion. Dans quelques années, je veux regarder en arrière et pouvoir me dire que j’ai tout essayé.

J’ai 2 à 3 kilos de plus aujourd’hui. Je connais mes blessures et je ne m’attends pas à des miracles. Je ne vais pas me réveiller un jour et gagner soudainement à nouveau, j’ai recommencé à zéro et je travaille pour revenir au top. »

« Je suis convaincu que Chris Froome sera très proche de son meilleur niveau »

Rik Verbrugghe, directeur sportif de l’équipe Israel Start – Up Nation, a déclaré au Het Nieuwsblad qu’il espérait que Chris Froome soit compétitif cet l’été et qu’il était persuadé qu’il pouvait retrouver son meilleur niveau :

« Il est un peu en retard sur le calendrier, mais nous savions que cela pouvait arriver. Le plus important est que nous continuions à travailler comme nous le faisons et qu’en tant qu’équipe, nous continuons à croire en Chris. Nous espérons qu’il sera de nouveau là d’ici l’été, en acceptant qu’un cinquième Tour de France ne soit peut-être plus possible, notamment contre la nouvelle génération avec Tadej Pogacar, Egan Bernal et Remco Evenepoel.

Je suis convaincu qu’il sera très proche de son meilleur niveau. Si ce n’est pas cette saison, ce sera la suivante, après qu’il ait pu travailler pendant un autre hiver. Mais est-ce que cela sera suffisant pour faire face à la jeunesse émergente, je ne sais pas.

Je me demande même si le meilleur Chris Froome pourrait gagner dans le Tour contre ces gars-là. Chaque athlète a besoin d’un objectif et pour Chris, c’est une cinquième victoire sur le Tour. S’il ne faisait pas d’efforts pour cela, nous pourrions déjà le radier maintenant. C’est cette motivation qui peut le ramener à son ancien niveau. Pour des athlètes comme Chris Froome, le bilan est bien plus une motivation que l’argent. »

> A voir : Giro : Israel Start-Up Nation avec Dan Martin mais sans Chris Froome

Chris Froome : « Je n’ai pas l’impression d’en avoir terminé avec le Tour »

Vidéo – Chris Froome : « Je veux revenir au plus haut niveau »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



2 commentaires sur Chris Froome : « Je ne vais pas me réveiller un jour et gagner soudainement à nouveau »

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*