Chris Froome : « Je n’ai pas l’impression d’en avoir terminé avec le Tour »

A l’occasion d’une conférence de presse en ligne, Chris Froome a déclaré qu’il avait retrouvé une bonne forme à l’approche du début de la saison 2021 et qu’il souhaitait remporter son 5e Tour de France cette année :

« Après ma chute (sur le Critérium du Dauphiné 2019), prendre ma retraite aurait été l’option la plus simple, mais ce n’était pas la façon dont je voulais terminer ma carrière cycliste. D’autant plus que j’ai maintenant quatre victoires sur le Tour et que je n’ai pas encore l’impression d’en avoir terminé.

J’aimerais remporter une cinquième victoire, continuer à courir et à cibler les Grands Tours jusqu’à ce que je sois prêt à arrêter le sport selon mes propres conditions. La simple perspective d’être mis à l’écart par un accident ne me convenait pas. Donc dès que j’ai su que je pouvais me rétablir complètement et que rien physiquement ne pouvait me retenir, c’était une décision simple à prendre pour moi.

Quant à savoir à quel point il est réaliste de viser le Tour de France cette année, mon objectif numéro un reste de revenir à mon meilleur niveau et évidemment tout dépend de cela. Il est très important de se remettre complètement, ce qui n’était pas le cas l’année dernière. Lorsque je suis revenu à la course, j’ai senti exactement où j’en étais et j’ai réalisé les faiblesses que j’avais encore. Et ce sur quoi j’avais encore besoin de travailler. Je suis maintenant proche de l’endroit où je veux être pour commencer la saison.

Presque tout de suite après la Vuelta de l’année dernière, on m’a retiré quelques vis juste au-dessus de mon genou. Elles provoquaient un peu d’irritation dans mon quadriceps lorsque que je courais en Espagne. Donc, c’est bien qu’elles soient retirées maintenant. Depuis, je travaille assez dur, principalement sur les quadriceps parce que ce sont les plus gros muscles qui ont été endommagés, ainsi que beaucoup de muscles stabilisateurs sur le côté. J’ai l’impression de faire beaucoup de progrès. »

« Je n’aime pas partager mon programme »

En ce qui concerne son programme pour 2021, il est resté très vague : « Nous avons fait un croquis, mais je n’aime pas le partager. Ce que je peux dire, c’est que c’est un programme qui va dans le sens du Tour de France. C’est vraiment mon objectif principal pour cette année. »

« L’âge est un état d’esprit »

A 35 ans, il est persuadé qu’il n’est pas trop vieux pour jouer la victoire sur un Grand Tour : « L’âge est un état d’esprit. Je me sens relativement jeune en années de cyclisme parce que je suis arrivé dans le sport assez tard (il est passé professionnel en 2007, à 22 ans). Avec la façon dont la nutrition et le sport ont évolué au fil des années, il est certainement possible pour les athlètes de continuer de plus en plus tard. Je regarde un coureur comme Alejandro Valverde qui est déjà dans la quarantaine, et il est toujours en course sur les Grands Tours, toujours avec les meilleurs du monde, donc c’est toujours possible et j’aimerais aussi le prouver. »

« Un engagement sur le long terme »

Il est également revenu sur son engagement avec Israel Start – Up Nation : « C’est vraiment un engagement sur le long terme de ma part, être avec l’équipe est quelque chose que je m’engage à faire jusqu’à la fin de ma carrière et potentiellement au-delà. Donc je veux vraiment tout donner pour cette équipe. Je veux tout donner pour essayer d’améliorer l’équipe de toutes les manières possibles. »

Vidéo – Chris Froome : « Je veux revenir au plus haut niveau »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 87 = 97