Tadej Pogacar : « Je ne suis pas en colère contre quelqu’un d’autre »

Tadej Pogacar – Hoebele, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Réaction de Tadej Pogacar (UAE – Team Emirates), 4e du Tour des Flandres 2022 :

« J’ai été vraiment déçu de l’arrivée. Je ne pouvais plus faire le sprint que je voulais. En tout cas, c’est parfois comme ça dans le cyclisme : parfois on est coincé et parfois on a la route dégagée. Je ne suis pas en colère contre quelqu’un d’autre, permettez-moi d’être clair. Cela a peut-être semblé ainsi, mais j’étais en colère contre moi-même de ne pas avoir pu parcourir les 100 meilleurs mètres jusqu’à l’arrivée.

Je reviendrai ici, c’est sûr ! Il y avait un vent de dos, donc c’était notre plan à l’avance de partir dans le Vieux Quaremont. Un des efforts les plus longs aussi et c’est tant mieux pour moi. J’aime cette pente. Et l’ambiance là-bas m’a vraiment donné la chair de poule. Je pense que je suis tombé amoureux de cette course.

Sur le Paterberg, Mathieu (van der Pole) est venu rouler à côté de moi. J’ai essayé d’accélérer là-bas, mais il n’y en avait plus assez dans mes jambes pour le lâcher. Il était vraiment en feu aujourd’hui, il était vraiment bon. J’ai ensuite essayé de le battre au sprint, mais aujourd’hui ce n’était pas ma journée. »

Lors de sa chute en début de course, il a perdu son capteur de puissance SRAM : « J’ai donc dû me fier à ce que mes chefs d’équipe Fabio Baldato et Aart Vierhouten m’ont dit à l’oreille. En fin de compte, il a peut-être été préférable de conduire sans les chiffres de mes puissances. Cela m’a rendu moins stressé. Avec le capteur de puissance, mon parcours n’aurait pas été différent. Vous ne pouvez pas vous y fier ici, il vous suffit d’y aller à plein régime. Cela n’aurait pas fait la différence entre gagner ou perdre. »

Dylan van Baarle : « C’est sûr que Tadej Pogacar ne m’a pas félicité »

Mathieu van der Poel : « J’étais sur le point de me faire lâcher »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*