Sam Bennett et João Almeida vont quitter l’équipe Deceuninck-QuickStep

A l’occasion d’un entretien avec Wielerflits, Patrick Lefevere, le manager général de la Deceuninck – Quick-Step, a annoncé que Sam Bennett allait quitter son équipe à la fin de la saison. Lefevere et Bennett seraient incapables de parvenir à un accord financier : les exigences financières de Bennett seraient trop importantes.

« Il ne veut pas partir, mais je n’ai pas autant d’argent que ça. Avant, je devais négocier pendant deux jours pendant le Tour de France, maintenant je suis assiégé par des managers depuis deux jours. Je devais aller de réunion en réunion. S’agit-il uniquement d’une question d’argent ? Il faut lui demander (à Sam Bennett).

Le fait que ce type de coureurs parte est la vie. En tant que pros, ils veulent gagner le plus d’argent possible. Mais regardez les sprinteurs qui nous ont quittés. Certains coureurs reviennent dans notre équipe à pied. »

L’Irlandais Sam Bennett (30 ans) a rejoint l’équipe Deceuninck – Quick-Step début 2020 après 6 saisons passées chez BORA – hansgrohe. Il a remporté 14 victoires avec cette formation, dont 2 étapes du Tour de France.

João Almeida

Le Portugais João Almeida (22 ans), porteur du Maillot Rose sur le dernier Giro pendant 15 jours, va également quitter la Deceuninck – Quick-Step à la fin de la saison. « Il quittera notre équipe l’année prochaine. Son manager a montré relativement peu de respect dans les négociations. » a déclaré Patrick Lefevere dans sa chronique dans le Het Nieuwsblad.

Almeida est actuellement engagé sur le Giro. Il partage le leadership avec Remco Evenepoel (Evenepoel et Almeida sont actuellement 4e et 5e du classement général dans le même temps). « Personne ne devrait me croire, mais je me fiche vraiment de savoir si je gagne le Giro avec un Belge ou un Portugais. Quiconque me connaît sait que je pense que le maillot de l’équipe est important, pas le drapeau ou le pays. »

« Le parcours révélera la hiérarchie entre eux. Et puis nous attendons d’eux qu’ils se conforment à cela. Pour le dire très crûment : si Remco est le plus fort des deux et qu’Almeida ne fait pas ce que nous attendons de lui, alors son vélo ira dans le camion et il pourra rentrer à la maison. Inversement, c’est exactement la même chose.

Je ne veux pas voir de conneries à ce sujet. Il doit y avoir une discipline tactique. Tout le monde a droit à une mauvaise journée, surtout dans un Grand Tour, mais les coureurs savent aussi que nous regardons leurs données de puissance, cardiaques et tout ce que vous pouvez voir sur un compteur. Si un coureur dit : je ne pouvais pas passer, nous verrons si les données le confirment. »

Almeida avait rejoint la Deceuninck – Quick-Step en 2020. UAE – Team Emirates et BORA – hansgrohe auraient déjà montré leur intérêt pour le Portugais.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*