Roxana Maracineanu : « Le Tour de France ne se fera pas à huis clos »

Fin mars, la ministre des sports Roxana Maracineanu avait envisagé un Tour de France à huis clos en raison de l’épidémie de coronavirus. Christian Prudhomme, le directeur de la Grande Boucle, avait alors balayé cette idée et avait certifié que le Tour de France ne se disputerait pas à huis clos parce que le Tour « c’est la ferveur et l’enthousiasme ».

Depuis, la Grande Boucle a été reportée à la fin du mois d’août, avec un départ le 29 août et une arrivée le 20 septembre sur les Champs Élysées.

Mardi, lors de son discours à l’assemblée nationale, le Premier Ministre Edouard Philippe a exclu la tenue des événements de masse de plus de 5000 personnes avant septembre. Cela ne devrait toutefois pas impacter le Tour de France. Roxana Maracineanu a en effet indiqué jeudi soir sur RMC que l’épreuve ne sera pas organisée à huis clos et qu’elle devrait pouvoir accueillir un public si l’évolution de la pandémie le permet :

« On va mettre un petit moment avant de voir des compétitions où les gens sont au contact, où ils courent ensemble sur un terrain, pédalent ensemble dans un peloton. Il va falloir être patients, avancer avec prudence et ne pas faire de plans sur la comète pour rien. Si, au mois de septembre, ça va encore mieux, tous les événements programmés au calendrier, comme le Tour de France, Roland-Garros, ou d’autres grands événements, pourraient se tenir. Ces deux événements nécessitent qu’il y ait des spectateurs, de la billetterie pour Roland-Garros, de la joie et de l’engouement pour le Tour de France. Ils ne se tiendront que s’il y a autorisation d’avoir du public. Ils ne se feront pas à huis clos. Après, ce n’est pas la peine aujourd’hui de faire de la politique fiction. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 70 = 79