Ralph Denk : « Il n’a jamais été question de racheter la Deceuninck-QuickStep »

Patrick Lefevere, le manager général de la Deceuninck – QuickStep, a déclaré dans sa chronique dans le Het Nieuwsblad, que la BORA – hansgrohe était intéressée par Remco Evenepoel et qu’elle était prête à racheter toute son équipe. Interviewé par RadSport News après Milan-San Remo, Ralph Denk, le manager général de l’équipe BORA – hansgrohe, a tenu à démentir ces propos :

« C’est ridicule. J’ai déjà une équipe. Selon le règlement UCI, il n’est pas permis de posséder deux équipes. J’ai choisi de rester poli (avec Patrick Lefevere). Nous avons 19 équipes dans le WorldTour, et chacune est intéressée par Evenepoel. Patrick l’a découvert, alors je lui ai parlé de la situation en premier et je ne suis pas allé voir Remco tout de suite.

Patrick a dit qu’il n’avait pas de sponsors pour l’année prochaine, mais qu’il avait une option pour Remco et d’autres coureurs. C’était tout. Il m’a proposé de négocier quand il n’aurait plus d’équipe. C’est pourquoi je trouve que c’est presque un gâchis qu’il présente les choses de cette façon. Ce n’est pas un gentleman. Je n’ai pas l’habitude d’être comme ça non plus.

J’ai entendu que Patrick avait maintenant trouvé un sponsor. Ce qui, à mon avis, est une bonne chose parce que nous devons être heureux pour tous les sponsors du cyclisme. C’est pourquoi j’ai arrêté mes démarches. Remco restera avec lui. A cet égard, le sujet est réglé. Pour moi, c’était important d’être honnêtement et de ne rien faire derrière son dos. Mais il n’a pas honoré cela. Peut-être qu’il est déjà trop vieux pour cela ?

Je dois lui parler. Je suis principalement en colère contre lui. »

Il s’est également exprimé auprès du quotidien espagnol AS :

« Si Patrick veut faire pression sur ses sponsors avec de telles histoires, alors c’est peut-être une stratégie. C’est vrai que nous avons parlé. Il voulait savoir à quoi ressemblait l’avenir de son équipe et où il en était pour 2022 et au-delà, et il a dit que ce n’était pas bon. Alors j’ai demandé ce qu’il ferait si Deceuninck-Quickstep Remco devait arrêter et m’a dit son choix à ce sujet. Il n’a jamais été question de racheter l’équipe. »

L’équipe BORA-hansgrohe souhaite racheter la Deceuninck-QuickStep

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 78 = 83