Les tests Covid-19 deviennent obligatoires pour tout le monde avant chaque cyclo-cross belge

Belgian Cycling, la Fédération belge de cyclisme, a décidé de resserrer son protocole Covid-19 pour les courses de cyclo-cross. Toutes les personnes impliquées sur les cross seront désormais obligées de se faire tester avant chaque épreuve.

Ces règles plus strictes concernent les coureurs, le personnel des équipes, les officiels de course et même les médias. Elles seront mises en application dès samedi prochain (28 novembre) lors du CAPS Urban Cross de Courtrai.

Ces nouvelles règles sont plus strictes que le protocole UCI et obligeront les équipes à subir beaucoup plus de tests Covid-19. Les coureurs pourront passer des tests rapides (plutôt que des tests PCR) puisqu’ils ont été approuvés en Belgique.

La Telenet Baloise Lions va créer sa propre station de tests rapides

L’équipe Telenet Baloise Lions de Sven Nys a prévu de créer sa propre station de tests. Elle sera disponible sur chaque cyclo-cross, à proximité du parcours. Cela devrait coûter environ 15 000 euros par an à l’équipe belge.

« Avant chaque course, nous installerons notre propre station de tests corona près du lieu de la course en question dans un espace fermé. Tous les membres de l’équipe impliqués dans la course, y compris les chefs d’équipe, les soignants, les mécaniciens et les attachés de presse seront soumis à un test rapide par le médecin de l’équipe Jan Mathieu.

Un résultat négatif permettra à la personne en question de travailler sur la course. Les tests se feront via des plages horaires pour éviter tout contact entre les membres du personnel, en fonction du programme de course. Cela garantit la procédure la plus sûre et la plus résistante au Covid-19. L’aspect financier n’est pas sans importance, les coûts initiaux sont d’environ 15 000 euros supplémentaires. » a déclaré Sven Nys au Het Laatste Nieuws.

Wout van Aert et Mathieu van der Poel vont s’affronter sur 3 manches du X²0 Badkamers Trofee

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 4 = 5