Les Championnats du monde de cyclo-cross maintenus, c’est officiel

Alors que le Maire d’Ostende avait laissé planer le doute sur la tenue des championnats du monde de cyclo-cross dimanche suite à la découverte de cas du variant sud-africain du Covid-19 dans la ville belge, les organisateurs ont annoncé ce mardi que les Mondiaux auront bien lieu le week-end prochain (30-31 janvier).

La décision a été prise suite à une réunion entre les organisateurs, la ville d’Ostende, le ministre flamand des Sports Ben Weyts, l’UCI et la Fédération belge de cyclisme.

Des mesures supplémentaires s’appliqueront toutefois autour du parcours, afin que l’événement se déroule dans les conditions les plus sûres.

« Tout est prêt pour recevoir les meilleurs du monde »

« Après une préparation avec beaucoup d’obstacles en raison de l’épidémie, l’organisation du championnat du monde de cyclo-cross à Ostende a réussi à terminer le parcours. Tout est actuellement prêt pour recevoir les meilleurs du Monde en cyclo-cross le week-end prochain, ont expliqué les organisateurs dans un communiqué.

Pour que tout se passe bien et surtout en toute sécurité, de nombreuses mesures ont été prises sur et autour du parcours. Toutes les personnes présentes seront soumises à des tests Covid-19. La stratégie de test consiste en un mélange de tests PCR et de tests rapides : cette stratégie a été prise avec les virologues.

En plus des mesures traditionnelles (porter un masque buccal, se désinfecter les mains, garder une distance suffisante…), des bulles fonctionnelles seront crées (pour les médias, l’organisation et les coureurs / soignants).

Le contact entre ces bulles sera réduit au strict minimum grâce à des flux spécifiques et des itinéraires de marche balisés.

Le nombre de participants a également été réduit au minimum dès le départ. Les mesures sont encore plus strictes que celles décrites dans le protocole actuel. De cette manière, l’organisation veut rendre impossible la propagation du virus sur le parcours. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*