Giro : un raccourcissement d’étape qui ne plaît pas à Démare

La 19e étape du Giro a été raccourcie à 124,5 kilomètres suite à une protestation de certains coureurs. Toutefois, tout le peloton n’était pas en faveur de ce raccourcissement, à l’image d’Arnaud Démare, qui est apparu très agacé. Le sprinteur français estime que le Giro est connu pour ses étapes dantesques et qu’il n’y avait pas de quoi raccourcir cette étape, d’autant plus que la pluie était prévue depuis une semaine. Selon lui, les grimpeurs sont favorisés :

Un sentiment partagé par Jérôme Pineau, le manager général de l’équipe B&B Hotels – Vital Concept, et Marc Madiot, le manager général de la Groupama – FDJ, qui estiment que le parcours était connu depuis longtemps et que les conditions n’étaient pas suffisamment difficiles :

A l’inverse, certains coureurs ont laissé exploser leur joie à l’annonce de la modification de l’étape:

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 7 = 11