Sébastien Reichenbach porte plainte contre Gianni Moscon

Sébastien Reichenbach (FDJ) a décidé de porter plainte contre Gianni Moscon. Le Suisse s’est en effet fait agresser par l’Italien mardi lors des Trois vallées varésines : alors qu’il était dans une descente, il s’est fait pousser par le coureur de la Sky et s’est retrouvé au sol. Il souffre d’une fracture du coude.

« Je porterai plainte contre Gianni Moscon parce qu’il m’a volontairement projeté à terre. C’était volontaire. D’ailleurs, plusieurs coureurs ont vu la scène et sont prêts à témoigner en ma faveur. Il s’est délibérément jeté contre moi. Dans une descente, l’accident aurait pu avoir de plus graves conséquences encore. Mon équipe, la FDJ, m’a encouragé à porter plainte. Elle me soutiendra. Il s’agit d’un règlement de compte après l’affaire du tweet durant le Tour de Romandie. C’est ce qui avait déclenché sa suspension interne. Mais je n’avais même pas cité son nom. » a-t-il déclaré.

En plus de sa fracture du coude, Sébastien Reichenbach craint également des fissures à la hanche :

« Je passerai un scanner dans la journée de mercredi à l’hôpital de Martigny. Je peine à marcher, j’ai vraiment mal. Je me ferai opérer du coude dans la journée, au plus tard jeudi matin. De toute façon, je resterai immobilisé plusieurs semaines ce qui repoussera ma préparation pour la saison prochaine. »

Gianni Moscon n’en est pas à son premier « coup d’éclat » cette saison. Il s’était en effet fait suspendre 6 semaines par la Sky en mai dernier après avoir proféré des insultes raciales envers Kévin Réza sur le Tour de Romandie. Plus récemment, il s’est fait disqualifier du championnat du monde de Bergen pour s’être accroché à la voiture de son directeur sportif pour revenir dans le peloton après avoir été pris dans une chute.

Sébastien Reichenbach a déposé mercredi matin une plainte auprès de l’UCI et au niveau pénal auprès de la police italienne.

> A lire : Gianni Moscon se défend : « Ses mains ont glissé du cintre »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


12 + = 18