Ryder Hesjedal passe aux aveux

Ryder Hesjedal avoue dopage

Ryder Hesjedal est passé aux aveux. Après les allégations de Michael Rasmussen, qui a dévoilé dans son livre « Yellow Fever » lui avoir appris à utiliser de l’EPO, le Canadien a avoué s’être dopé il y a plus de dix ans.

« Le cyclisme est ma vie, et ça l’a toujours été. J’ai aimé et vécu ce sport, mais il y a maintenant plus de dix ans, j’ai emprunté un mauvais chemin. Et même si ces erreurs se sont déroulées il y a plus de dix ans, cela ne change pas le fait que je les ai faites. J’ai vécu avec cela et j’ai pitié de ce que j’ai fait » a détaillé Hesjedal.

« A toutes les personnes dans ma vie, qui sont ou ne sont pas dans le milieu du sport, à ceux qui m’ont supporté et qui ont soutenu mes rêves  y compris mes amis, ma familles, les médias, les fans, mes collègues, mes sponsors , à tous les coureurs qui n’ont pas pris les mêmes décisions que moi à cette époque, je m’excuse sincèrement pour mon passé sombre dans ce sport. Je serai toujours désolé » a-t-il poursuivi.

Ryder Hesjedal court sous les couleurs de l’équipe Garmin depuis 2008. La formation américaine a déclaré qu’il s’était déjà confessé à l’Agence antidopage américaine et au CCES (Centre canadien pour l’éthique dans le sport), bien avant la sortie de l’autobiographie de Michael Rasmsusen. « Ryder a été contacté il y a un an et il a coopéré entièrement avec l’USADA et le CCES » a-t-elle expliqué.

Même si le natif de Victoria vient de passer aux aveux, il ne pourra pas être sanctionné par les instances anti-dopage. « Le Code de l’AMA dispose d’un délai de prescription de huit ans. Par conséquent, même si cet athlète admet ces allégations, cette information ne donnerait pas lieu à une violation des règles antidopage » a déclaré la fédération canadienne de cyclisme.

Photo : Gian Mattia d’Alberto/AP

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


8 + 2 =