Rasmussen aurait appris à Hesjedal à se doper

Rasmussen - Ryder Hesjedal dopage

Michael Rasmussen a révélé dans dans son autobiographie « Yellow Fever » des informations précieuses sur le dopage et sur ses pratiques passées. Le Danois a notamment dévoilé qu’il a appris à Ryder Hesjedal comment utiliser de l’EPO, lors d’un stage dans les Alpes en 2003, à l’époque où le Canadien était encore un VTTiste.

« C’est vite devenu évident que les VTTistes canadiens Seamus McGrath, Chris Sheppard et Ryder Hesjedal ont vu la lumière. Un bon résultat dans la Coupe du monde (2003) les envoyait aux Jeux Olympiques d’Athènes en 2004. Ils sont descendus dans mon sous-sol en août, avant que je parte pour le Tour d’Espagne et après les championnats du monde de Zurich. Ils sont restés une quinzaine de jours. Je me suis entraîné avec eux dans les Dolomites et je leur ai appris à faire des injections de vitamines et comment prendre de l’EPO » a détaillé Rasmussen.

« Chris Sheppard a terminé seizième des Mondiaux, Seamus McGrath était sixième ou huitième avant d’abandonner, et Ryder Hesjedal a terminé deuxième. Hesjedal aurait remporté la médaille d’or s’il n’avait pas crevé juste avant l’arrivée. En 2012, après plusieurs bonnes années sur la route, il a remporté le Tour d’Italie », a poursuivi Chicken Legs.

Michael Rasmsussen a tout de même admis qu’il n’a jamais vu Ryder Hesjedal se doper.

Photo : Panoramic

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


4 + 2 =