Giro : Sander Armée défiguré après une piqûre de guêpe au visage

Tout comme Chris Froome, Miguel Ángel López et Kanstantin Siutsou, Sander Armée n’a pas débuté le Giro de la meilleure des manières vendredi. Mais contrairement aux 3 autres coureurs, le Belge de l’équipe Lotto Soudal n’a pas chuté. Il s’est fait piquer par une guêpe au niveau du sourcil pendant un entraînement la veille du départ. Cette piqûre a provoqué un gonflement de sa tête, si bien qu’il n’y voyait presque plus rien.

« Normalement, je ne suis pas stressé avant un contre-la-montre. Mais là, c’était le cas. Ce n’est pas chouette de commencer le Giro de cette manière. J’étais même très inquiet. Je ne savais pas si je verrais suffisamment. J’avais peur de perdre du temps dans les virages. Mais, c’est passé. Dans les lignes droites, j’ai pu pousser fort. C’est un soulagement. » a-t-il déclaré.

Il a terminé le contre-la-montre à la 161e place à 1’44 de Tom Dumoulin.

En temps normal, ce type de réaction allergique peut être rapidement traitée avec de la cortisone, mais cette substance est interdite en compétition.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 25 = 32