Tour du Qatar – Cavendish : « Un peu moins chaotique »

Réaction de Mark Cavendish (Dimension Data), vainqueur de la 1ère étape du Tour du Qatar 2016 :

« Je voulais absolument être dans la roue de (Alexander) Kristoff, c’était le sprinteur qui avait le plus de coéquipiers dans le final donc je savais qu’il aurait un bon train.

J’ai dit à Edvald (Boasson Hagen) de rester derrière moi au cas où je perdais la roue de Kristoff. Comme prévu, la Katusha a fait un bon train. J’étais dans la roue de Kristoff, et avec le vent de dos j’ai pu le remonter et y aller. La route tournait légèrement sur la droite, j’ai pris l’intérieur du virage et donc je savais que personne ne pouvait me remonter par l’extérieur.

J’ai dit ce matin que je voulais gagner pour Rog (Roger Hammond, son directeur sportif) et je suis heureux de l’avoir fait. Je suis heureux de décrocher une victoire dès notre première course ensemble.

Avec les rafales de vent, c’est différent ici par rapport à Dubaï. Le groupe à l’arrivée était bien plus petit, nous étions 20 et non 200 comme à Dubaï, donc c’était un peu moins chaotique dans le final. C’est vraiment différent de sprinter après 130 kilomètres dans le peloton que de sprinter après 180 kilomètres dans un groupe de tête.

C’est agréable de revenir au Qatar avec une équipe très forte comme l’est Dimension Data. Vous ne pouvez pas gagner au Qatar sans une grosse équipe. C’est impossible.

Je ne sais pas ce qu’il va se passer au classement général parce qu’il y a un contre-la-montre. Normalement, je pourrais m’en sortir en cours de saison, mais là, avec la forme que j’ai en février, je ne pense pas. Edvald Boasson Hagen n’a pas pris de secondes de bonifications aujourd’hui mais il n’a pas perdu de temps non plus. Cela devrait porter ses fruits mercredi, où il pourra faire, je l’espère, un bon contre-la-montre.

Les championnats du monde se disputeront ici donc c’est bien de pouvoir être là, même si ce n’est pas non plus primordial. Je ne pense pas que je reviendrai au Qatar avant les championnats du monde donc c’est bien d’avoir un aperçu. Nous allons reconnaître le parcours en course, même si nous ne verrons pas le circuit en entier. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


35 + = 38