TDF #10 – Vincenzo Nibali : « Je suis désolé pour Contador »

Réaction de Vincenzo Nibali, vainqueur de la 10e étape du Tour de France :

« C’est une victoire magnifique, obtenue grâce à un grand travail d’équipe, spécialement de la part de Michele Scarponi dans le final. Après déjà dix jours de course, c’était une étape très exigeante avec ce brouillard et cette pluie. C’était l’étape la plus dure que j’ai courue dans un Grand Tour, très casse-pattes. En franchissant la ligne, j’ai dédié cette victoire à ma fille. J’ai parlé avec ma femme, qui m’a dit que notre petite Emma devient silencieuse et écarquille les yeux à chaque fois qu’elle entend ma voix à la télé.

Je suis désolé pour Alberto Contador. Il a chuté juste devant moi, et j’ai vu que c’était une lourde chute, du coup nous avons cessé de rouler pendant un petit moment. J’ai parlé avec Richie Porte, puis avec ma voiture, et comme Tony Martin avait 4’30 » d’avance, il fallait quand même se remettre à rouler. L’étape avait bien commencé, avec une échappée qui nous convenait, et Lotto qui contrôlait la course. Mais Kwiatkowski et Martin se sont échappés après la première ascension. Ensuite nous avons pris la course en mains.

Je m’attendais à des attaques de Contador depuis l’étape d’Arenberg, à la fois ici et dans les prochaines étapes. Maintenant il faudra que je contrôle la course, mais sans lui. Je vais essayer de garder le Maillot Jaune, mais ça ne veut pas dire que je n’ai plus de rivaux. Richie Porte et Alejandro Valverde sont là par exemple. Je vais devoir gérer mon avantage.

Ma performance d’aujourd’hui, c’est du très haut niveau, similaire à ce que j’ai fait sur le Giro 2013. Avec mon coach Paolo Slongo, nous avons préparé le Tour à la perfection, de façon à arriver dans ma meilleure forme pour le Tour. Sur le Dauphiné, j’étais bien mais je n’avais pas encore la condition pour rivaliser avec les meilleurs. Et ensuite, je ne suis pas rentré chez moi. J’ai fait du travail spécifique au Passo San Pellegrino, avec beaucoup de changements de rythme dans les ascensions, derrière une moto. Parce que je savais que j’aurais à répondre à des attaques de Contador dans les ascensions raides comme celle-ci.

Si je gagne le Tour, ce sera difficile de savoir si c’est grâce aux chutes de Froome et de Contador. J’étais prêt à un duel avec Alberto. Mais les chutes font partie de ce sport, cela m’est arrivé plusieurs fois à moi aussi. J’espère qu’il n’a rien de trop grave, et je lui souhaite le meilleur. » (letour)

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 60 = 63