Suspension de permis de conduire pour Remco Evenepoel après un grand excès de vitesse

Remco Evenepoel n’est pas autorisé à conduire de voiture pendant 21 jours. Le coureur belge de 22 ans, qui a été flashé à 125 km/h au lieu de 70 km/h en novembre 2020 dans sa ville natale de Schepdaal, s’est fait sanctionner par la justice de son pays. Il doit également payer une amende de 400 euros et repasser son code.

Evenepoel, actuellement sur Tirreno-Adriatico, a envoyé son avocat Kristof Callebaut à l’audience à Halle : « Nous ne contestons pas les faits. Mon client se remettait alors de sa grave chute au Tour de Lombardie en août de cette année-là, a déclaré son avocat. Mais une telle réhabilitation ne signifie pas que les obligations de parrainage disparaissent. On s’attend toujours à ce qu’il fasse une apparition, et ce fut le cas ce jour-là. »

« Cette vitesse est intolérable et il admet son erreur »

« Tout le monde voulait une photo avec lui ou un autographe, vous savez comment ça se passe. Mais ce jour-là, il avait également rendez-vous avec le célèbre physiothérapeute Lieven Maesschalck. Il a un emploi du temps chargé, mieux vaut ne pas être en retard avec lui. Mon client était parti un peu en retard et a pris la mauvaise décision d’enfoncer un peu plus l’accélérateur.

Rouler un peu plus vite en course rapporte généralement quelque chose, mais en voiture, vous n’y gagnez rien. Il s’en rend compte. Cette vitesse est intolérable et il admet son erreur. Mon client avait 20 ans à l’époque et je pense que nous pouvons classer cela comme un péché de jeunesse. »

« Ce n’est pas un enfant terrible »

« Ce n’est certainement pas un enfant terrible. Il vit de manière exemplaire, cela ne peut pas en être autrement si vous courez à ce niveau. Il ne fume pas, ne boit pas et ne sort même pas. Il est incroyablement talentueux et fait des sacrifices tous les jours. Cela ne justifie pas l’infraction et il se rend compte qu’il sera rappelé à l’ordre. Maintenant, il est dans les médias et ça se reflète négativement sur lui. »

« Si je ne le punis pas, je donne l’impression qu’il peut faire plus que n’importe qui d’autre »

La défense a plaidé pour une suspension de la peine, mais la juge Dina Van Laethem n’était pas d’accord :

« Je ne peux pas permettre une exception, car il a en fait une fonction exemplaire. D’autres jeunes gars pourraient penser : ‘S’il peut conduire trop vite sur la route en toute impunité, alors moi aussi.’ Et à ma connaissance, il n’y a toujours pas d’autoroute à Schepdaal. Cette interdiction de conduire peut lui être utile, car il peut alors faire un entraînement supplémentaire en se déplaçant à vélo et non en voiture. » a déclaré la juge.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



1 commentaire sur Suspension de permis de conduire pour Remco Evenepoel après un grand excès de vitesse

  1. On m’a fait le méme plan sur le peyresourde en hiver avec des pneus standard je passe entre les cars les voitures en travers et on m’arréte parcequ’il est interdit de rouler sans chaines sans rien et surtout sans glisser ,on doit donnerl’exemple méme si tu est tout seul a pouvoir faire la démonstration,difficile d’évoluer dans un monde aseptisé quand tout est réglementé,si je viens en belgique c’est septente ou nonente demanderai a petit lucien.

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*