Stefan Denifl condamné à 2 ans de prison

Stefan Denifl a été condamné à deux ans de prison, dont 16 mois avec sursis, par le tribunal d’Innsbruck. Impliqué dans l’Opération Aderlass, l’Autrichien de 33 ans est accusé de dopage (transfusions sanguines et hormones de croissance) mais aussi de fraude financière. Selon le Ministère public, il a « trompé les organisateurs et les supporters » et a empoché 580 000 euros de salaires et de primes grâce au dopage. Il doit également payer une amende de 349 000 euros.

En juin 2019, il avait été suspendu 4 ans par l’Union Cycliste Internationale. Il ne pourra pas recourir avant le 04 mars 2023. Il avait également perdu tous ses résultats acquis depuis le 1er juin 2014, soit notamment une étape de la Vuelta en 2017.

« Je voulais retrouver mon ancien niveau, mais sans dopage, cela ne marcherait pas. Je ne suis pas un criminel. J’ai utilisé le dopage parce que l’on attend des performances cyclistes qui ne peuvent être délivrées sans dopage. Je n’aurais pas pu obtenir un contrat sans dopage. » avait-il déclaré en février 2020 au début du procès.

Au cours de sa carrière, Denifl a notamment couru pour les équipes Vacansoleil (2012), IAM (2013 – 2016) et Aqua Blue Sport (2017 – 2018).

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 59 = 64