Quand le stage de Domenico Pozzovivo se transforme en cauchemar

En stage à Tenerife depuis le 03 janvier, Domenico Pozzovivo n’a visiblement pas choisi les bonnes dates pour partir. Les conditions météorologiques sur l’île espagnole sont en effet très mauvaises depuis quelques jours : pluies torrentielles, neige, glace et chutes de pierres… Le coureur italien de 38 ans n’a donc logiquement pas pu s’entraîner comme il le souhaitait. Il a même dû rester isolé à son hôtel pendant 2 jours.

« J’étais déjà venu ici en janvier, mais je n’ai jamais connu de conditions météorologiques aussi mauvaises. La température descend jusqu’à -2°C la nuit. De plus, il y a eu des chutes de pierres, elles ont envahi la chaussée. Et aussi, je ne sais pas si cela dépend du fait que nous sommes dans un parc naturel, mais ils n’ont pas salé les roues, donc dans les zones ombragées, la neige s’est transformée en glace.

Nous étions complètement isolés pendant deux jours et nous n’avions même pas de connexion téléphonique. Finalement, nous avons dû chercher une connexion à 11 kilomètres de notre hôtel… Heureusement, la situation s’améliore désormais et je peux maintenant redescendre faire mes courses. » a-t-il déclaré à Tuttobiciweb.

Ses coéquipiers Simon Clarke et Michael Gogl sont également à Tenerife et logent dans le même hôtel que Pozzovivo.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


5 + 5 =