Patrick Schelling suspendu 4 mois

Patrick Schelling (Israel Start-Up Nation) a été suspendu 4 mois par l’Union Cycliste Internationale pour « violation non intentionnelle des règles antidopage ». Le coureur suisse de 30 ans est coupable d’avoir utilisé de la terbutaline, un médicament utilisé contre l’asthme mais qui est interdit par l’Agence Mondiale Antidopage, lors du Tour du Rwanda (23 février – 01 mars).

Sa suspension est effective du 18 mai 2020 au 17 septembre 2020 et tous ses résultats acquis sur le Tour du Rwanda (3e du classement général) sont annulés.

« Nous sommes déçus que notre coureur Patrick Schelling ait eu un résultat d’analyse anormal pour un médicament contre l’asthme, lors du Tour du Rwanda cette année, qui a ensuite abouti à quatre mois de suspension. ISN (Israel Start-Up Nation) ne savait pas que M. Schelling prenait cette substance, car elle n’a pas été déclarée à l’équipe. Nous acceptons la sanction de l’UCI, qui a été imposée conformément aux règles antidopage. ISN s’occupera de cela en interne pour s’assurer que de telles violations ne se reproduisent pas. » a expliqué l’équipe Israel Start-Up Nation dans un communiqué.

Patrick Schelling : « Je souffre d’asthme depuis mon enfance. C’était une erreur involontaire d’utiliser un spray anti-asthme non autorisé, et je voudrais m’excuser auprès des autorités, de l’équipe et de toute la famille cycliste. Je n’ai jamais eu l’intention de nuire à l’image du cyclisme, je regrette mes fautes et j’assume l’entière responsabilité de mon erreur de jugement. »

Communiqué de l’UCI :

L’Union Cycliste Internationale (UCI) annonce que le coureur suisse Patrick Schelling a été sanctionné d’une période d’inéligibilité de quatre mois en raison d’une violation non intentionnelle des règles antidopage. L’affaire fait suite à un Résultat d’Analyse Anormal (RAA) pour Terbutaline* dans un échantillon collecté le 24 février 2020. Conformément au Code mondial antidopage (CMA) et au Règlement Antidopage de l’UCI (RAD UCI), la période d’inéligibilité débute le 18 mai 2020 et est effective jusqu’au 17 septembre 2020. Le coureur a également vu tous les résultats qu’il avait obtenu lors du Tour du Rwanda 2020 annulés.

Le cas a été résolu par une acceptation des conséquences, conformément au CMA et au RAD UCI.

L’UCI ne fera aucun commentaire supplémentaire.

*La Terbutaline est une Substance Interdite appartenant à la classe S3 (Bêta-2 Agonistes) de la Liste des Interdictions 2020 tenue par l’Agence mondiale antidopage (AMA) et adoptée par l’UCI.
L’UCI signale systématiquement les violations potentielles des règles antidopage via son site internet lorsqu’une suspension provisoire obligatoire s’applique. Pour les cas où il n’y a pas de suspension provisoire, l’UCI ne divulgue publiquement les Violations des Règles Antidopage qu’à la fin de la procédure, à moins que l’existence du RAA ne soit rendue publique par une autre partie avant qu’une décision ne soit rendue. Conformément à l’Article 7.9.1. du RAD UCI, la présence d’une Substance Spécifiée telle que la Terbutaline dans un échantillon n’entraîne pas l’imposition d’une suspension provisoire obligatoire à l’encontre du coureur, de sorte que le RAA n’a pas été rendu public jusqu’à présent.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


+ 33 = 40