Nils Politt chez Bora-Hansgrohe, c’est officiel

Comme prévu, Nils Politt va quitter l’équipe Israel Start-Up Nation à la fin de la saison. L’Allemand de 26 ans s’est engagé avec la formation BORA – hansgrohe pour les trois prochaines saisons. Il avait rejoint Israel Start-Up Nation en début d’année après 4 saisons passées chez Katusha – Alpecin. Spécialiste des classiques flandriennes, il avait notamment terminé 2e de Paris-Roubaix en 2019 derrière Peter Sagan, qu’il va donc rejoindre l’an prochain.

« Je suis vraiment très heureux. D’une certaine manière, c’est comme être réuni avec mes amis depuis le début, et cela a rendu la décision assez facile pour moi. Je connais plusieurs coureurs de l’équipe depuis plusieurs années. et j’ai hâte de courir avec eux. Pour les Classiques, nous aurons une équipe extrêmement forte l’année prochaine, et c’est aussi une nouvelle situation pour moi. Au cours des dernières années, j’étais plutôt un guerrier solitaire dans ces courses. Tactiquement, cela nous offrira certainement un vaste éventail d’opportunités. Ce que Ralph Denk (le manager général, ndlr) a réalisé ces dernières années est très impressionnant. BORA – hansgrohe est l’une des meilleures équipes et j’espère que je pourrai continuer à me développer en tant que coureur au sein de cette formation. » a-t-il déclaré dans un communiqué de l’équipe BORA – hansgrohe.

Ralph Denk, manager général de la BORA – hansgrohe :

« C’est formidable que cela ait finalement fonctionné. Nous nous sommes intéressés à Nils auparavant, ce n’est certainement pas un secret. Je pense que tout le chemin parcouru par BORA – hansgrohe l’a notamment convaincu. En tant que meilleure équipe allemande, nous aimerions bien sûr avoir tous les meilleurs coureurs allemands, mais nous sommes toujours à la recherche de talents internationaux. Notre objectif n’est pas de devenir une équipe nationale allemande, mais plutôt de gagner le WorldTour. Nils sera bien sûr vital pour renforcer notre équipe sur les classiques, mais nous voyons toujours beaucoup de potentiel en lui de manière générale. Nous souhaitons développer pleinement ce potentiel dans les années à venir, comme nous l’avons déjà fait avec des coureurs comme Pascal (Ackermann), Emu (Emanuel Buchmann) et Max (Schachmann). »


Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


40 + = 50