Loïc Chetout arrête sa carrière à 27 ans

Sans contrat pour 2020, le Français Loïc Chetout (27 ans) a annoncé qu’il mettait un terme à sa carrière. Il courait pour l’équipe Cofidis depuis 2015.

« Le moment tant redouté par beaucoup de sportifs professionnels est arrivée pour moi. N’ayant pas trouvé de contrat je décide aujourd’hui de mettre un terme à ma carrière sportive. Le vélo m’a comblé et apporté des valeurs fortes. Il m’a permis de devenir la personne que je suis aujourd’hui, d’avoir du cœur, des tripes et surtout aucun complexe, d’honorer chacun de mes engagements et à sans cesse dépasser mes limites. J’ai vécu des choses que peu de monde aura l’occasion de vivre et de connaître. J’ai rencontré des personnes extraordinaires et d’autres beaucoup moins… mais quoi de plus plaisant et glorifiant que d’apprendre la vie au travers d’une passion ? C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai du prendre cette décision en pensant à toutes les personnes qui m’ont soutenues et me soutiennent encore aujourd’hui. […] Je ferme un chapitre pour en ouvrir un autre en espérant qu’il me fasse autant vibrer que le cyclisme l’a fait ces 15 dernières années. » a-t-il rédigé sur les réseaux sociaux.

Voir cette publication sur Instagram

Le moment tant redouté par beaucoup de sportifs professionnels est arrivée pour moi. N’ayant pas trouvé de contrat je décide aujourd’hui de mettre un terme à ma carrière sportive. Le vélo m’a comblé et apporté des valeurs fortes. Il m’a permis de devenir la personne que je suis aujourd’hui, d’avoir du cœur, des tripes et surtout aucun complexe, d’honorer chacun de mes engagements et à sans cesse dépasser mes limites. J’ai vécu des choses que peu de monde aura l’occasion de vivre et de connaître. J’ai rencontré des personnes extraordinaires et d’autres beaucoup moins… mais quoi de plus plaisant et glorifiant que d’apprendre la vie au travers d’une passion ? C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai du prendre cette décision en pensant à toutes les personnes qui m’ont soutenues et me soutiennent encore aujourd’hui, les fans, les amis, les belles rencontres et particulièrement Thierry Elissalde mon mentor sans qui la passion du vélo ne serait jamais née en moi, mes parents d’un appui incommensurable et tous ceux que je n’ai pas la place de citer mais à qui je pense. Je ferme un chapitre pour en ouvrir un autre en espérant qu’il me fasse autant vibrer que le cyclisme l’a fait ces 15 dernières années.

Une publication partagée par Loïc Chetout (@loicchetout) le

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


65 + = 71