L’Etoile de Bessèges et le Tour de La Provence menacés

Les annulations des courses se succèdent les unes après les autres. Pourtant, trois épreuves françaises du début de saison résistent malgré la pandémie et sont toujours au programme : le Grand Prix La Marseillaise (31 janvier), l’Etoile de Bessèges (03-07 février) et le Tour de La Provence (11-14 février).

« C’est devenu incroyablement difficile. Mais entre organisateurs, on se soutient et on se donne même des conseils. Le plus dur a été de trouver le financement pour permettre la retransmission TV indispensable car la course sera à huis clos et il sera interdit de la regarder passer du bord de la route. » a déclaré Pierre Guille, l’organisateur du Grand Prix La Marseillaise, au Parisien.

Si cette première épreuve devrait être maintenue, rien n’est moins sûr pour l’Etoile de Bessèges et le Tour de La Provence. Ces deux courses sont dans l’attente des autorisations préfectorales et leur survie dépendra des décisions politiques prises dans les prochains jours.

« Notre particularité, contrairement à mes deux autres collègues, c’est que notre course traverse quatre départements. Donc cela fait quatre problématiques préfectorales au lieu d’une. Mais je ressens une volonté générale de nous aider. Si l’épreuve était annulée, cela ferait 41 hôtels qui ne pourraient pas travailler alors qu’ils en ont besoin ! » explique Pierre-Maurice Courtade, organisateur du Tour de La Provence.

« Si l’Etoile de Bessèges était annulée, ça nous fera mal mais on le comprendra, déclare Corinne Fangille. Surtout que mon père (René Fangille, le créateur de l’épreuve, est décédé fin novembre, ndlr) est parti à cause du Covid… Au début, je me disais que continuer sans lui, cela n’aurait pas de sens. Mais pour lui, pour sa mémoire, pour ce qu’il a construit, on a décidé de se battre malgré les nombreuses difficultés. »

Affaire à suivre…

> A voir : Les courses annulées ou reportées en 2021

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*