Les cyclistes pros vont-ils pouvoir s’entraîner en extérieur ?

En cette période de confinement, les cyclistes résidant en France doivent rester chez eux et ne peuvent pas s’entraîner en extérieur. Cela est valable pour les cyclistes amateurs mais également pour les professionnels. Les coureurs se cantonnent donc à des séances de home trainer et de musculation.

Toutefois, cette situation peut paraître « injuste » par rapport à d’autres coureurs pros qui sont autorisés par leur pays à s’entraîner dehors (comme la Belgique ou l’Allemagne). Plusieurs acteurs du cyclisme français, dont l’UNCP, le syndicat des cyclistes professionnels, ont ainsi écrit une lettre au ministère des Sports pour permettre aux professionnels de pouvoir reprendre l’entraînement en plein air.

Pascal Chanteur, président de l’UNCP, souhaite notamment que les coureurs français puissent reprendre l’entraînement en extérieur à partir du 15 avril :

« Aujourd’hui, on respecte scrupuleusement les mesures de confinement, et c’est tout à fait normal… Mais j’entends ces derniers jours le ministre de l’Agriculture dire qu’il faut aller aider ceux qui travaillent dans les champs, je vois aussi que les entreprises du BTP peuvent reprendre leurs activités en respectant des consignes sanitaires. Alors je dis que nous aussi, nous sommes des travailleurs, que nous avons un métier… Nous souhaitons qu’après la deuxième quinzaine de confinement, c’est-à-dire après le 15 avril, les coureurs puissent, sur dérogation et avec une attestation de leur employeur, retourner travailler. Cela se ferait seul, en extérieur, pourquoi pas seulement une heure ou deux… » a-t-il déclaré à Ouest-France.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


3 + 3 =