L’équipe Vini Zabù-KTM interdit l’utilisation des capteurs de puissance et de fréquence cardiaque en course

Alors que la quasi totalité des coureurs du peloton professionnel utilise un cardiofréquencemètre et un capteur de puissance à l’entraînement et pendant les compétitions, l’équipe italienne Vini Zabù-KTM a décidé de faire un pas en arrière et d’interdire l’utilisation de ces capteurs à ses coureurs pendant les courses.

« Nous les avons interdits. De nombreux coureurs étaient obsédés par les valeurs et ont été influencés. J’en ai fini avec ça, je veux qu’ils puissent rouler librement. Il est bon d’utiliser les compteurs pendant l’entraînement, car vous pouvez vous améliorer. Mais pendant les courses, j’en avais marre d’entendre ‘J’étais à 400 watts mais j’ai quand même perdu’ ou ‘Je ne suis pas à plus de 300 watts donc je suis dans une mauvaise journée’ ou encore ‘Ma fréquence cardiaque ne monte pas donc je suis fatigué.’

Je ne veux pas diriger des robots, mais des coureurs qui écoutent leur corps et qui peuvent se contrôler. Je sais qu’il y aura des insatisfaits au début, et il y en a déjà eu une. Mais notre leader Visconti a immédiatement été d’accord avec moi. Nous nous dirigeons dans cette direction avec conviction. » a déclaré Luca Scinto, le manager de l’équipe, à la Gazzetta dello Sport.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


13 + = 23