L’ancien coureur Vicente Belda et son fils mis en examen dans le cadre de l’opération Ilex

L’ancien cycliste et directeur sportif Vicente Belda Vicedo et son fils, Vicente Belda García, masseur au sein de l’équipe Astana, sont des suspects importants dans une importante affaire de dopage espagnole « Ilex ».

Ils étaient tous les deux liés au médecin et professeur de l’Université d’Estrémadure Marcos Maynar, qui a été arrêté en mai dernier pour trafic de drogue. Leur organisation serait impliquée dans la fabrication et la distribution illégales de médicaments à l’intérieur et à l’extérieur des frontières espagnoles, mais aussi dans le commerce de substances interdites au sein du sport de haut niveau.

Les anciens cyclistes Ángel Vázquez et Luis Vicente Otín, mais aussi Rubén Bernal, l’entraîneur d’un club de natation à Castellón, et Rubén Tiago Alves Pereira, le manager de l’équipe portugaise Glassdrive-Q8-Anicolor, sont également des suspects. Divers objets ont été saisis lors de plusieurs perquisitions domiciliaires.

Ce n’est pas la première fois que le nom de Belda apparaît dans une affaire de dopage. Lorsqu’il était coureur, il avait été contrôlé positif à la méthylphénidate lors de la Vuelta 1982. Lorsqu’il était directeur sportif, il avait été impliqué dans l’opération Puerto.

Miguel Ángel López
Miguel Ángel López avait également été associé au médecin Marcos Maynar. Le Colombien avait été interpellé par la police espagnole en juillet dernier à sa descente d’avion à Madrid et avait été interrogé dans le cadre de cette opération « Ilex ». Suspendu provisoirement par son équipe Astana Qazaqstan, il avait ensuite été réintégré début août « en l’absence d’éléments trouvés ». Le coureur de 28 ans va être témoin dans cette affaire de dopage.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*