La fin des zones de ravitaillement ?

Après avoir publié son protocole sanitaire, l’Union Cycliste Internationale vient d’annoncer de nouvelles mesures.

Les compétitions de niveau UCI 1.2 et UCI 2.2 auront désormais la possibilité d’accueillir une équipe ProTeam (anciennement équipe continentale professionnelle) étrangère supplémentaire. Jusqu’à présent, elles pouvaient inviter seulement deux ProTeams étrangères. Dorénavant, compte tenu de la situation actuelle, elles pourront donc en accueillir 3. Avec cette règle, l’UCI souhaite venir en aide aux ProTeams, qui ont un choix de courses assez limité. La règle s’appliquera jusqu’à la fin de la saison 2020.

Les zones de ravitaillement ne seront plus obligatoires

L’UCI a également annoncé que les zones de ravitaillement ne seront plus obligatoires sur les courses. Ces zones rassemblent en général beaucoup de monde, les spectateurs étant souvent à l’affût des bidons et des musettes jetés par les coureurs : l’instance dirigeante du cyclisme souhaite donc diminuer cet afflux de spectateurs en ces temps de crise sanitaire.

Si les organisateurs souhaitent maintenir les zones de ravitaillement, ils devront garantir la sécurité et interdire leur accès aux spectateurs. Sinon, le ravitaillement pourra se faire via les voitures d’équipes ou avec des assistants à pied sur le parcours.

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


74 + = 81