La conférence de presse de l’équipe Bahrain Victorious annulée au bout de 5 minutes

Bahrain Victorious – Petar Milošević, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Initialement prévue de 14h15 à 14h45 ce jeudi, la conférence de presse de l’équipe Bahrain Victorious pour le Tour de France n’aura finalement duré que… 5 minutes. Cette conférence a en effet été brusquement interrompue puisque les questions ne portaient pas sur « le cyclisme et la course ».

L’équipe Bahrain Victorious a fait l’objet d’une nouvelle perquisition à son hôtel ce jeudi matin, aux alentours de 5h30. Cette fouille a été effectuée par la police danoise à la demande de la justice française.

« Je commencerai par une déclaration sur la perquisition et l’enquête » a déclaré le patron de l’équipe Vladimir Miholjevic lors de la conférence de presse. « Bien que je ne puisse rien dire de plus que ce qui est déjà indiqué dans le communiqué de presse de ce matin. Nous voulions plus de détails, ne serait-ce que pour comprendre la raison de la perquisition. Nous allons maintenant nous concentrer sur les objectifs sportifs au cours des trois prochaines semaines. Jack Haig et Matej Mohoric répondront à vos questions, mais le but est uniquement de poser des questions sur le cyclisme et la course en elle-même. »

Un journaliste a alors posé cette question : « Quelle est de l’impact d’une perquisition à cinq heures et demie du matin, un jour avant le départ du Tour, sur les coureurs ». Cette question a immédiatement été rejetée. Une question suivante sur le sport a été brièvement répondue par Haig. Puis la Bahrain Victorious a décidé de mettre un terme à cette conférence de presse : « Plus de questions sportives ? D’accord, alors la conférence de presse est terminée. »

Source : WielerFlits

L’hôtel de la Bahrain Victorious perquisitionné à 5h30 ce matin

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



3 commentaires sur La conférence de presse de l’équipe Bahrain Victorious annulée au bout de 5 minutes

    • Ils demandent des questions sportives ..Si les journaleux avides de sensations nsont incapables d’en poser ..A quoi cela sert de rester
      Lors d’une enquête il n’y a rien à dire
      Bahrain a donc raison
      Que les journaleux bien pensant aillent poser des questions à Quick Step sur les cétones

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*