Julian Alaphilippe a pu reprendre l’entraînement en extérieur

Depuis le 04 mai, Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick-Step) a pu reprendre l’entraînement en extérieur, tout comme une cinquantaine de coureurs professionnels qui vivent comme lui en Andorre. Les sorties des coureurs sont toutefois réglementées : ils peuvent s’entraîner seulement 3 fois par semaine, 3 heures maximum pour chaque sortie et sur deux routes de cols uniquement. A l’occasion d’une interview avec France TV Sports, Franck Alaphilippe, le cousin et entraîneur de Julian, est revenu sur la situation en Andorre :

« On a appris que les coureurs pourraient rouler en extérieur, mais c’est très réglementé. Ils ont le droit de sortir trois fois dans la semaine, trois heures maximum, et pour l’instant sur deux routes de cols uniquement. Heureusement qu’ils ont limité le temps de sortie, sinon il y aurait eu de l’embouteillage dans les cols. Ils vont enfin pouvoir pédaler ailleurs que sur leur home trainer. Les mecs vont tous se croiser dans les cols, mais ils s’en moquent. Cela arrive déjà en temps normal. Ils sont adversaires dans les courses, mais cela leur arrive de rouler ensemble en Andorre. Surtout que Julian aime bien discuter avec les gens et rouler. Julian n’aime pas trop le home trainer. Il avait vraiment hâte de sortir se défouler. Forcément, physiquement il a perdu un peu dans cette période. Mais il retrouve toujours très vite sa forme. Pour cela, il a besoin de faire régulièrement de longues sorties, d’au moins trois heures. »

Miles Scotson, qui a rejoint la Groupama – FDJ en 2019, habite lui aussi en Andorre : « Ils nous ont séparé en deux groupes à cheval un jour sur deux, c’est pourquoi je ne peux rouler que mardi, jeudi et samedi de 11h à 14h. Évidemment, j’ai vu beaucoup de coureurs lors de ma première sortie mardi, mais nous n’avons pas le droit de rouler ensemble. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


9 + 1 =