Jesper Hansen toujours sans équipe pour 2021

Jesper Hansen n’a pas été prolongé au sein de la Cofidis et est toujours à la recherche d’une équipe pour 2021. Après 7 années passées au plus haut niveau (chez Tinkoff puis Astana et enfin Cofidis), le coureur danois de 30 ans ne devrait plus être dans le World Tour l’an prochain :

« Il sera difficile de trouver un contrat dans le World Tour. Il y a encore de nombreux coureurs disponibles et il y a quelques grands noms parmi eux. Et pour les quelques équipes où il y a une place, c’est une bataille difficile.

Mon agent essaye toujours de parler à différentes équipes et de voir s’il y a quelqu’un qui a une place de disponible. Mais il a aussi dit qu’il sera probablement difficile de trouver quelque chose dans le World Tour, mais il semble qu’il puisse trouver quelque chose à un niveau pro-continental. » a-t-il déclaré à TV2.

« Je ne veux pas rouler dans une équipe continentale »

Une chose est sûre, on ne retrouvera pas Jesper Hansen dans une équipe continentale l’an prochain. Le Danois n’est pas prêt à faire de tel compromis sur son salaire :

« J’ai l’impression de ne pas vouloir courir à tout prix. Je ne veux pas rouler dans une équipe continentale. Je ne pense pas que je serais capable de me motiver de la même façon. Mais par exemple, une équipe comme Riwal, s’ils survivent, alors pourquoi pas. Sinon, cela devrait être de préférence une équipe légèrement plus grande si je veux continuer.

Si je le voulais, je pourrais trouver une ProTeam plus petite, mais encore une fois, je ne veux pas courir à tout prix.

J’aurais aimé voir courir quelques années de plus. Mais de toute façon je vais bien devoir m’arrêter à un moment donné. Si c’est cette année, c’est comme ça.« 

De cycliste à mécanicien ?

Avant sa carrière de cycliste professionnel, il travaillait comme mécanicien de vélos. Il préférait donc arrêter sa carrière plutôt que de faire de tels compromis : « Je ne prends pas tout ce qui vient, je ne veux pas courir à tout prix. Alors je préfère m’arrêter et avoir un travail régulier. »

Il se laisse jusqu’à la fin de l’année pour trouver une nouvelle équipe :

« Si vous entrez dans la nouvelle année, les équipes ont déjà commencé leurs préparatifs pour la nouvelle saison, donc je ne pense pas qu’il y en ait beaucoup qui signent un contrat dans la nouvelle année. »

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*