Giro : la 20e étape complètement modifiée

La 20e étape du Giro, une des étapes les plus importantes de cette édition 2020, a été complètement revue. La ville de Briançon, que le peloton devait traverser samedi a refusé le passage de la course italienne en raison des restrictions sanitaires, ce qui condamne le franchissement des cols d’Izoard et de Montgenèvre.

« Le centre interministériel de crise, saisi par madame la Préfète, a décidé de ne pas autoriser le passage du Giro dans le Queyras et à Briançon en raison de la crise sanitaire. J’en suis triste et déçu car nous souhaitions tous que ce merveilleux événement soit maintenu. Quoi qu’il en soit et malgré les événements et la crise, nous continuerons à oeuvrer pour recevoir de grands événements cyclistes le plus rapidement possible chez nous. » a déclaré Arnaud Murgia, le Maire de la ville de Briançon.

De plus, comme on s’y attendait, les coureurs ne pourront pas emprunter le col Agnel (2 744 mètres d’altitude) en raison des conditions météorologiques. Les organisateurs ont ainsi modifié complètement le parcours de l’étape : les cols Agnel, de l’Izoard et de Montgenèvre ont été remplacés par une triple ascension du col de Sestrières (une fois par Pragelato côté est, et deux fois par Cesana côté ouest). « Cela nous donne la garantie que l’étape se déroulera également par mauvais temps. » explique Mauro Vegni, le directeur du Giro.

Le nouveau profil de l’étape :

Le profil du Col de Sestrières :

Le nouveau parcours de l’étape :

L’ancien profil de la 20e étape :

L’ancien parcours de la 20e étape :

Vous aimez Videosdecyclisme.fr ? Soutenez-le en faisant un don



Soyez le premier à commenter

Commenter

Votre e-mail ne sera pas publié.


*


6 + 2 =